16/10/2017 17:27
La cérémonie d’inauguration du monument de l’amitié Vietnam - Cambodge a eu lieu lundi 16 octobre dans la province cambodgienne de Koh Kong, à 300 km de Phnom Penh. Une activité significative pour s'orienter vers la célébration du cinquantenaire de l’établissement des liens diplomatiques Vietnam - Cambodge (24 juin 1967).
>>Ouverture de la rencontre d'amitié et de coopération Vietnam - Cambodge
>>Vietnam et Cambodge promeuvent leur coopération culturelle

Le monument de l’amitié Vietnam-Cambodge dans la province de Koh Kong.
Photo : VNA/CVN

Lors de la cérémonie d'inauguration  du monument de l’amitié Vietnam - Cambodge, le secrétaire d'État adjoint du ministère cambodgien des Cultes et des Religions, Nhem Valy, a affirmé que le monument de l’amitié Vietnam - Cambodge visait à reconnaître les contributions des Cambodgiens patriotes et des soldats volontaires vietnamiens tombés dans l’œuvre de libération nationale du Cambodge, mais qu'il était aussi un symbole des relations de solidarité et d’amitié de longue date entre les deux pays. 

Il a aussi remercié le Parti, l’État, l’Armée, et le peuple vietnamiens pour avoir aidé le peuple cambodgien à renverser le régime des Khmers rouges pour faire revire le Cambodge.

Le colonel Nguyên Anh Dung, attaché militaire du Vietnam au Cambodge, a espéré que le monument de l’amitié Vietnam - Cambodge à Koh Kong serait le témoin du grand développement de cette localité cambodgienne dans les temps à venir, des relations d’amitié traditionnelle et un patrimoine inestimable des deux nations, des deux peuples et des deux armées.

Il s’agit du 9e ouvrage s’inscrivant dans le cadre du projet de restauration des 17 monuments d’amitié au Cambodge financés par le ministère vietnamien de la Défense.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ressusciter les estampes populaires de Kim Hoàng

Les vestiges de la citadelle de Thanh Chiêm à Quang Nam La citadelle de Thanh Chiêm est située à Diên Phuong, dans la province centrale de Quang Nam. Vestige historique national, elle était, sous la dynastie des Nguyên (1802-1945), considérée comme la capitale satellite de Huê et le centre politique, militaire, économique et culturel du Sud. Aujourd’hui, l’édifice est en ruine mais les autorités ont décidé de faire de Thanh Chiêm une nouvelle destination touristique.