04/04/2019 20:24
Le Centre de coopération AIEA - VINATOM sur l'eau et l'environnement a été inauguré jeudi 4 avril à Hanoï.
>>Hanoi : lancement d'un simulateur de réacteur nucléaire
>>Le Vietnam s'engage à promouvoir les zones exemptes d'armes nucléaires

Najat Mokhtar (gauche) et Pham Công Tac lors de la cérémonie d'inauguration du Centre de coopération AIEA - VINATOM, le 4 avril à Hanoï. Photo: BN/CVN

Dans le cadre de sa visite de travail au Vietnam du 3 au 7 avril, Najat Mokhtar, directrice générale adjointe de l'Agence internationale de l'énergie atomique -AIEA- a assisté à la cérémonie d'inauguration du Centre de coopération AIEA - VINATOM, montrant ainsi l'intérêt de l'AIEA de coopérer avec le Vietnam, en particulier d’accélérer l’application de l'énergie nucléaire et de la technologie nucléaire et des isotopes au développement socio-économique au Vietnam.

Lors de la cérémonie d'inauguration du Centre de coopération AIEA - VINATOM, le vice-ministre des Sciences et des Technologies, Pham Công Tac, a déclaré que le soutien de l'AIEA au Vietnam pendant de nombreuses années est très efficace, car il facilite les activités de recherche et de développement ainsi que la formation des ressources humaines dans le domaine de l'énergie atomique au Vietnam, aidant le pays à atteindre ses objectifs de développement socio-économique, y compris les objectifs de développement durable de Nations unies.

Le Centre de coopération AIEA - VINATOM pour l'eau et l'environnement est le résultat d'un accord de coopération entre l'Institut de l'énergie atomique (ministère des Sciences et des Technologies) et l'AIEA signé le 29 novembre 2018 à Vienne (Autriche) afin de renforcer les capacités de l'Institut de l'énergie atomique en matière de recherche et d'application de techniques nucléaires et de radio-isotopes afin de protéger l'environnement, de maintenir et d'utiliser efficacement les ressources.

Échanges scientifiques

Mme Mokhtar a souligné que le Vietnam est un pays côtier tropical de mousson, fortement influencé par le changement climatique et un pays en développement confronté à de nombreux problèmes environnementaux. Par conséquent, les techniques d'application nucléaire et isotopique au Vietnam amélioreront la capacité d'évaluation des ressources en eau, de traçabilité des polluants ou de traitement environnemental au Vietnam.

Le Centre de coopération AIEA - VINATOM sera le nœud des échanges scientifiques, de la coopération en matière de recherche et du renforcement des capacités (infrastructures humaines et matérielles) entre l’Institut d’énergie atomique du Vietnam et l’AIEA. Les activités du Centre consistent à organiser conjointement des activités de recherche, des cours, des conférences, des séminaires et à cofinancer des activités visant à promouvoir l'application des techniques nucléaires et isotopiques à la recherche sur les ressources en eau et de l’environnement au Vietnam et en Asie du Sud-Est.

En 2019, le Centre s'est concentré sur le renforcement des capacités par le biais de programmes de coopération en matière de formation et de cofinancement avec l'AIEA. En particulier, la question de la traçabilité dans les échanges commerciaux, les produits vivriers et alimentaires constitue désormais un défi majeur au Vietnam et dans le monde.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.