12/05/2017 15:07
Les fusions-acquisitions (M & A) sont dynamiques, en particulier dans le secteur immobilier, avec de grands intérêts des investisseurs du Japon, de Hongkong (Chine), de la République de Corée et de Singapour.
>>Environ 700 étrangers sont propriétaires d’un logement depuis 2014
>>Des opportunités croissantes pour le marché de l’hébergement touristique
>>Forte hausse des investissements directs étrangers dans l’immobilier au Vietnam

Poursuivant la tendance observée en 2016, les fusions et acquisitions dans le secteur immobilier continuent leur essor. Ce secteur est en effet animé par un grand nombre d’opérations dont l’envergure va croissant.
 
Le Vietnam est considéré comme un pays de plus en plus attractif en termes d’opérations de fusion-acquisition.

Selon Su Ngoc Khuong, directeur chargé du département de l’investissement de Savills-Vietnam, les opérations de M & A sont une tendance depuis 2015 dans le secteur immobilier. On peut citer certains projets d’envergure : la société immobilière Phat Dat a transféré le projet The EveRich 3 dans le quartier Tân Phu du 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, Mitsubishi a coopéré avec la société vietnamienne Bitexco pour construire le building The Manor Centre Park, dans l’arrondissement de Hoàng Mai à Hanoi. Le groupe japonais Creed Group a racheté une partie du complexe Lacasa, dans le 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville de la compagnie Van Phat Hung. La compagnie japonaise Maeda a coopéré avec Thiên Duc pour réaliser le projet Waterina, dans le 2e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville.

Perspectives du marché de l'immobilier

Avec leurs capitaux importants, les fonds d'investissement et entreprises étrangères seront avantagés dans les M & A. Selon les prévisions, les entreprises japonaises continueront d’investir des milliards de dollars dans le secteur immobilier du Vietnam.

D’après CBRE Vietnam, les étrangers sont optimistes concernant les perspectives du marché immobilier en raison de sa rentabilité élevée. Les investisseur du Japon, de Singapour et de la République de Corée sont les plus actifs dans ce secteur.

Selon des études effectuées récemment par CBRE Vietnam, parmi les investisseurs étrangers à l’affût de projets immobiliers au Vietnam, le Japon est le premier avec 22%, suivi par Singapour, 17%, la République de Corée, 14%, et les États-Unis, 8%... Cela montre que le marché national de l'immobilier est vraiment attractif pour les entreprises japonaises.
 
Texte et photo : Thê Linh/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.