25/09/2018 00:00
>>Trump et Conte défendent la fermeté de Washington et Rome sur l'immigration
>>Migrants mineurs en rétention: hausse de 70% en 2017, un record

Les immigrants candidats à la carte verte, programme permettant de s'installer aux États-Unis, doivent désormais prouver qu'ils ne deviendront pas une "charge" et être "autonomes" en vertu de la nouvelle réglementation envisagée par l'administration américaine visant à réduire les aides sociales. Le ministère de la Sécurité intérieure a indiqué dans un communiqué qu'avec le changement proposé de règlementation, être bénéficiaire ou avoir reçu des aides sociales pourrait être perçu comme un "facteur négatif" en vue d'une candidature pour devenir résident permanent sur le territoire américain. "Cette proposition de réglementation mettra en place une loi adoptée par le Congrès visant à encourager l'autonomie des immigrants et protéger des ressources limitées en s'assurant qu'ils ne deviennent pas probablement des fardeaux pour les contribuables américains", a avancé Kirstjen Nielsen, ministre de la Sécurité intérieure, citée dans le texte. En outre, avec cette nouvelle réglementation, un large éventail d'aides non pécuniaires pourrait disqualifier les candidatures, comme les bons alimentaires (food stamps), les aides au logement et, avec des exceptions, le Medicaid, l'assurance maladie pour les plus modestes. L'administration a estimé que cette nouvelle règle concernerait quelque 382.200 immigrants cherchant chaque année à décrocher le statut de résident permanent.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.