24/04/2018 10:53
"Les États-Unis ouvrent leur porte aux pangasius comme à d’autres produits aquatiques du Vietnam". C’est ce qu’a affirmé l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Daniel Kritenbrink, lors d’une récente interview accordée à la presse.

>>Panga: la décision américaine unilatérale, absurde et injuste
>>Le Vietnam est déterminé au développement durable des produits aquatiques
>>Un bon début pour les exportations de produits aquatiques
 

Les États-Unis restent l’un des premiers débouchés pour les pangasius du Vietnam. Photo: Huy Hùng/VNA/CVN


En mars dernier, le Département américain du commerce (DOC) a rendu sa décision finale après le 13e réexamen administratif (POR 13) concernant une forte hausse des taxes sur les filets de poisson tra et basa en provenance du Vietnam d’août 2015 à juillet 2016. Plus précisément, selon cette décision américaine, neuf entreprises vietnamiennes d’exportation de filets de pangagius surgelés aux États-Unis doivent s’acquitter d’un taux antidumping de 3,87 à 7,74 dollars le kilogramme.

Ce taux, le plus élevé jamais appliqué par le DOC, exercera un énorme impact sur les exportations nationales de filets de tra et basa aux États-Unis. Au micro de la VOV, l’ambassadeur des
États-Unis au Vietnam, Daniel Kritenbrink, a fait savoir que "les pays ont besoin d’un environnement de concurrence sain et juste. L’imposition américaine sur les filets de pangasius surgelés du Vietnam a été appliquée après un processus de supervision et d’estimation".

"Cependant, les
États-Unis restent l’un des premiers débouchés pour les pangasius du Vietnam. Les opportunités pour les produits aquatiques vietnamiens sur le marché américain sont encore immenses", a-t-il affirmé. De plus, le diplomate américain est optimiste sur l’évolution des relations commerciales Vietnam - États-Unis, qui contribuent pour une part importante au développement des relations entre les deux pays.

"Nous souhaitons que le gouvernement vietnamien poursuive ses politiques correctes et stables en vue de créer un environnement de concurrence juste dans lequel les entreprises vietnamiennes et étrangères se retrouvent à égalité", a souligné l’ambassadeur américain.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.