18/08/2019 10:27
Quarante-quatre ans après sa libération, l’archipel de Truong Sa a fait peau neuve grâce à l’engagement du Parti, de l’État et de toute la population. Les infrastructures ont été rénovées et toutes les îles fonctionnent désormais à l’énergie propre.
>>L'archipel de Truong Sa, un trésor naturel
>>Truong Sa: souveraineté et sainteté
>>Plates-formes DK1, des bornes de souveraineté en pleine mer
>>Le Vietnam et la Convention de l’ONU sur le droit de la mer de 1982

Entretien du réseau d’énergies renouvelables à Truong Sa. 
Photo: CTV/CVN

Il y a plusieurs années, lorsque l’on évoquait Truong Sa (Spratly), on pensait à son soleil brûlant et à ses vents violents. Désormais, ces conditions météorologiques défavorables sont devenues des atouts pour l’archipel: elles sont source  d’énergie propre. Cette révolution verte a grandement contribué au développement des îles. Grâce aux énergies solaire et éolienne, deux ressources inépuisables, l’électricité alimente quotidiennement tous les foyers.

En octobre 2008, la mise en service d’un système d’éclairage électrique alimenté par des éoliennes et des panneaux photovoltaïques fut un véritable évènement pour les soldats de l’île de Truong Sa Lon, (province de Khanh Hoà, Centre). Considéré comme une "percée" de la Marine de guerre, cela a largement contribué à améliorer la vie des habitants et des soldats.

Première bénéficiaire de ce système d’éclairage, Truong Sa Lon s’inscrit pourtant dans une longue liste: les îles de Sinh Tôn, Son Ca, Song Tu Tây, et les îles basses (périodiquement submergées) de Cô Lin, Len Dao, Da Lon, Da Lat, Da Tây ont suivi l’exemple. Des éoliennes et panneaux solaires ont été installés sur 33 îles et plates-formes de l’archipel de Truong Sa, répondant jusqu’à 90% des besoins en électricité, aussi bien pour la vie quotidienne que pour la sécurité et la défense.

Améliorer les conditions de vie des habitants

Selon le colonel Pham Van Quy, chef adjoint du Bureau des camps militaires du Département de logistique (Marine de guere), ce projet auquel il a participé est soigneusement étudié et sa mise en œuvre consiste en deux phases distinctes. La première, d’octobre 2008 à avril 2009, fut une phase expérimentale sur la commune insulaire de Truong Sa Lon et les îles hautes, financée par le Groupe gazo-pétrolier du Vietnam.

Après avoir évalué et retiré des enseignements de la phase pilote, le gouvernement a autorisé la 2e phase du projet: le déploiement du système électrique dans l’ensemble des îles et plates-formes. Ce système permet d’assurer aux îles de Truong Sa et plates-formes DK1 une alimentation énergétique stable et durable. En effet, les équipements de transmission, les panneaux solaires et les éoliennes sont, pour la plupart importés, à l’image de l’éolienne Whisper-500 fabriquée aux États-Unis et ses batteries ou panneaux solaires 130 WP au Japon.

"Autrefois, l’électricité à Truong Sa était une question épineuse. La seule source d’énergie venait des accumulateurs et générateurs. Les lampes étaient allumées une à deux heures chaque jour, le minimum nécessaire aux activités quotidiennes des habitants insulaires et des soldats", partage Dang Thi Liêu, de l’île de Truong Sa Lon. Elle ajoute ensuite que "les énergies solaire et éolienne permettent d’améliorer nos conditions de vie. Chaque famille dispose d’un réfrigérateur et de la télévision, comme sur le continent".

Un quotidien est illuminé

L’électricité contribue à améliorer les conditions de vie des habitants insulaires. 
Hoàng Hùng/VNA/CVN

Citoyen de Truong Sa Lon, Lâm Ngoc Huynh fait savoir que l’électricité dont dispose sa famille est suffisante pour la vie quotidienne. Le soir, ses enfants peuvent étudier et les membres de sa famille participent aux activités communautaires. "Après des années à Truong Sa, je trouve que la vie ici est agréable. Elle n’est pas différente de celle que l’on peut avoir sur le continent ", dit-il avec enthousiasme.

Pour Truong Thi Quyên, l’électricité contribue également au développement économique, notamment pour ce qui est de la pêche, de la conservation et transformation des produits halieutiques.

Avant octobre 2008, les soldats devaient lire leurs lettres, une fois la nuit tombée, au clair de lune ou à la lueur d’une lampe à huile. Aujourd’hui, l’électricité facilite grandement leurs activités et leur quotidien.

"L’électricité fait le bonheur des soldats de Truong Sa. Auparavant, nous avions soif d’électricité comme de l’eau. Aujourd’hui, grâce à cette ressource énergétique, la vie des soldats est radicalement différente. Ils peuvent mener les même activités que sur le continent", partage Nguyên Van Cuong, ancien commissaire politique de l’île de Nam Yêt de la IVe Région navale.

Pour le soldat Dô Van Ninh, "l’électricité permet non seulement  d’améliorer les conditions de vie des soldats, de réduire la distance entre l’île et le continent mais aussi d’accroître notre capacité à défendre la souveraineté nationale". 

Plus récemment, l’Électricité du Vietnam (EVN) a construit son siège "Électricité de Truong Sa" sur l’île de Truong Sa Lon. Ce dernier doit centraliser les problèmes et intervenir sur les pannes pour garantir en continue l’alimentation énergétique de toutes les îles et des plates-formes DK1.
 
TH - Huong Linh/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

Diverses activités de promotion du tourisme prévues à Quang Binh La province de Quang Binh, dans le Nord du pays, organisera de nombreuses activités ces prochains mois pour attirer les touristes, notamment à l’occasion du Nouvel An 2020.