20/10/2017 23:21
Une conférence destinée à collecter les avis des Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l’étranger) pour contribuer à développer une agriculture vietnamienne moderne et munie d’informatique et de hautes technologies a eu lieu le 19 octobre dans la mégapole du Sud.
>>La Plaine des joncs relève le défi de l’agriculture durable
>>Gia Lai met le cap sur une agriculture durable
>>Développement des chaînes de valeur dans le secteur agricole

Une conférence sur le développement de l'agriculture vietnamienne moderne, le 19 octobre à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Truong Giang/VNA/CVN

Cet événement, organisé par le Comité des Vietnamiens résidant à l’étranger de Hô Chi Minh-Ville et le Service municipal de l’agriculture et du développement rural, a réuni une centaine d’entrepreneurs, de scientifiques ainsi que d’experts en la matière résidant à l’étranger ou en exercice au Vietnam.

Le Docteur Nguyên Tri Dung, un Viêt kiêu japonais, directeur de la Sarl Minh Trân, une agence consultative des politiques et stratégies d’investissement sur le marché japonais, a partagé ses expériences relatives à l’organisation, à la production ainsi qu’à la distribution de produits agricoles au Japon. Selon le docteur Dung, le Vietnam devrait mieux organiser ses chaînes de distribution de denrées agroalimentaires. Le gouvernement vietnamien est encouragé à former de meilleurs gestionnaires qui puissent promulguer des politiques de développement d’une main-d’œuvre efficace.

Le savoir-faire du travail individuel et d’équipe est primordial pour réussir dans l’organisation de production. Le Docteur Dung a fait appel à l’union entre les paysans dans la production, tout en évitant le développement sporadique et non concentré en vue d’établir une production d’envergure correspondant aux normes requises par les marchés importateurs.

Tony Lâm est un Viêt kiêu américain, propriétaire de la marque de ganoderme luisant Ông Tiên. Sa ferme est basée dans la province de Bà Ria-Vung Tàu (Sud). Il a partagé aux participants des solutions de développement d’une agriculture moderne axée notamment sur la culture de produits agricoles susceptibles d’être plus rentables dont les plantes médicinales. Selon lui, ce sont des espèces végétales plus avantageuses et adaptables au sol et à la température du Vietnam.

Contrôler la qualité
et la quantité de la production agricole


Concernant l’application de technologies dans l’agriculture, le docteur Nguyên Quôc Binh, un Viêt kiêu canadien, ancien directeur du Centre de la biotechnologie de Hô Chi Minh-Ville, a proposé au gouvernement du Vietnam d’investir davantage dans le développement de la biotechnologie. Selon le Dr. Binh, la ville devrait planifier et promulguer des politiques agricoles qui conviennent aux caractéristiques particulières d’une agriculture urbaine. Les politiques de développement devraient consister à contrôler la qualité et la quantité afin de gérer efficacement les cours d’investissement et de vente des produits.

L’application de technologies avancées dans la production agricole permet une productivité et une qualité bien plus élevées. Photo : Hoàng Nhi/VNA/CVN

Par ailleurs, Peter Hong, un Viêt kiêu australien, vice-président de l’Association des entrepreneurs des Vietnamiens résidant à l’étranger, président de PAY BANK, a convenu que l’application de technologies dans le développement agricole est une tendance irréversible de l'ère numérique dans le contexte de la globalisation. De plus, Peter Hong a souligné l'importance de la signature et de la mise en œuvre des accords de libre-échange avec d’autres pays. Selon lui, les accords de libre-échange bilatéraux ou multilatéraux apportent tous de nombreuses conditions favorables et prioritaires aux pays signataires. Et le gouvernement devrait en profiter pour obtenir des commandes de marchandises aux tarifs préférentiels en matière d’import-export et d’autres intérêts liés au renforcement de coopérations de partenariat durable.
 

Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante