16/11/2021 22:45
L’indice des directeurs d’achats (PMI) manufacturier calculé par IHS Markit pour octobre 2021 a montré un fort rebond dans le secteur manufacturier vietnamien, a déclaré la société d’études de marché basée au Royaume-Uni dans une analyse récente publiée sur ihsmarkit.com.
>>Le site australien Foreign Brief loue la réussite économique du Vietnam
>>Relance de l'économie : les partenaires internationaux aux côtés du Vietnam

Une vue panoramique du projet du complexe portuaire de Cà Na, dans la province de Ninh Thuân.
Photo : VNA/CVN

Selon l’article (http://Vietnam economy rebounds after third quarter GDP contraction), la reprise économique du Vietnam est toujours confrontée à des vents contraires en raison d’une nouvelle augmentation des nouveaux cas quotidiens de COVID-19 ainsi que des perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement.

Alors que les nouveaux cas quotidiens de COVID-19 ont commencé à diminuer au cours de la seconde moitié de septembre et début octobre, l’assouplissement des restrictions de confinement a permis la réouverture de nombreuses usines, entraînant un net rebond du PMI manufacturier du Vietnam à 52,1 en octobre.

Au cours du troisième trimestre, de graves perturbations des chaînes d’approvisionnement ont été notées par les entreprises dans les résultats de l’enquête PMI. Les entreprises ont attribué des délais plus longs à des difficultés de transport tant au niveau national qu’international en raison de la pandémie, ainsi qu’à des pénuries de matières premières.

Les fabricants ont également été confrontés à une flambée des coûts des intrants. Les pénuries de main-d’œuvre ont également contribué à l’augmentation du volume du travail en cours, alors que les travailleurs migrants sont retournés dans leurs provinces et villes d’origine pendant les fermetures prolongées et les fermetures d’usines généralisées.

Il a déclaré que l’impact économique de la pandémie devrait s’estomper au cours de 2022 à mesure que le déploiement de la vaccination se généralisera dans la population vietnamienne.

Sur les perspectives à moyen terme pour les cinq prochaines années, un certain nombre de facteurs clés devraient continuer à faire du Vietnam l’un des marchés émergents à la croissance la plus rapide de la région asiatique.

Premièrement, le Vietnam continuera de bénéficier de ses coûts salariaux de fabrication relativement plus faibles.

Deuxièmement, le Vietnam dispose d’une main-d’œuvre relativement nombreuse et bien éduquée par rapport à de nombreux autres concurrents régionaux en Asie du Sud-Est, ce qui en fait une plaque tournante attractive pour la production manufacturière des multinationales.

Troisièmement, une croissance rapide des dépenses d’investissement est attendue, reflétant la poursuite d’investissements directs étrangers soutenus par les multinationales étrangères ainsi que les dépenses d’infrastructure nationales.

Quatrièmement, le Vietnam bénéficie en tant que marché potentiel pour les entreprises de la vague actuelle de déplacements de production vers l’Asie.

Cinquièmement, de nombreuses multinationales ont diversifié leurs chaînes d’approvisionnement manufacturières au cours de la dernière décennie pour réduire la vulnérabilité aux ruptures d’approvisionnement et aux événements géopolitiques.

Le Vietnam devrait également bénéficier de son réseau croissant d’accords de libre-échange, notamment l’Accord de libre-échange de l’ASEAN (AFTA), le Partenariat économique global régional (RCEP) et l’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA).

Malgré ces risques à court terme, sur les perspectives économiques à moyen terme, un grand nombre de moteurs de croissance positifs créent des vents favorables et continueront de soutenir la croissance rapide de l’économie vietnamienne. Cela devrait entraîner une forte croissance du PIB du Vietnam ainsi que du PIB par habitant.

Le PIB du Vietnam devrait passer de 270 milliards d'USD en 2020 à 433 milliards d'USD d’ici 2025, et à 687 milliards USD d’ici 2030. Cela se traduit par une croissance très rapide du PIB par habitant du Vietnam, de 2.785 USD par an en 2020 à 4.280 USD par an d’ici 2025 et 6.600 USD d’ici 2030, entraînant une expansion substantielle de la taille du marché de consommation domestique du Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.