25/10/2021 19:43
Comme à l'accoutumée, le mois d'octobre est le moment des retrouvailles pour les jeunes réalisateurs vietnamiens d’outre-mer au festival du film "Ici Vietnam Festival". Objectif : partager leurs expériences et présenter au public leurs dernières réalisations.
>>Bientôt Ici Vietnam Festival 2021 à Paris
>>"Ici Vietnam Festival" à Paris

Spectateurs regardant les court-métrages à la salle de vidéolab au siège du Foyer Vietnam à Paris.

Cette année, "Ici Vietnam Festival 2021 - Spécial Cinéma" s’est déroulé du 22 au 24 octobre à Paris. C’est la 4e édition annuelle de présentation des œuvres cinématographiques de réalisateurs professionnels et amateurs d’origine vietnamienne.

Durant trois jours, 15 courts-métrages ont été projetés, démontrant la richesse et la vitalité de la créativité des jeunes réalisateurs Viêt kiêu (Vietnamiens résidant à l'étranger).

Le festival contribue à faire découvrir au public français des œuvres, fruits de l'acculturation du Vietnam et d’autres pays dans le monde, à travers le regard de jeunes réalisateurs vietnamiens d’outre-mer. Chacune porte un message particulier et un contenu unique à travers une expression propre. Les courts-métrages ont ainsi réussi à refléter la diversité des personnages, des événements et des évolutions psychologiques des Vietnamiens de par le monde.

Projetés au cinéma Le Grand Action, dans le 5e arrondissement de Paris, les films ont attiré l’attention d’un grand nombre de spectateurs français. Après les séances de projection, le public avait la possibilité de s’entretenir avec des réalisateurs et des équipes de tournage, de participer à des discussions sur le contenu et de partager leurs impressions sur les films.

Dans l’après-midi du 24 octobre s’est déroulée une rencontre entre le comité d’organisation et les jeunes réalisateurs participant au festival. À cette occasion, une séance de café-ciné et de vidéolab a été donnée au siège du Foyer Vietnam, avec entrée libre.

Moment de partage d'expériences entre réalisateurs.

Partageant les défis qu’il a dû relever pour réaliser son film, le metteur en scène du court-métrage Malabar, Maximilian Badier, a reconnu avoir eu de grandes difficultés pour trouver les financements D’après lui, afin d'obtenir un bon financement, il faut d’abord que le scénario soit bien écrit. La barrière de la langue est aussi son problème car bien que d’origine vietnamienne, il ne parle pas cette langue et doit mettre toute sa confiance en les acteurs et ses collaborateurs qui peuvent parler vietnamien. "Heureusement, tout s’est bien passé !", s'est-il réjoui.

Quant au court-métrage La Passion, c’est l’envie de faire un film sur la dance qui a réuni trois jeunes : Mathieu Lam (réalisateur), Nam Hoàng (producteur) et le breakdancer Remi Hang (acteur). "Le film est le résultat de belles rencontres spontanées", a partagé Remi Hang.   

La sélection du festival est éclectique, mettant en valeur des courts et longs métrages d’auteurs d’origine vietnamienne vivant dans le monde entier. Pour cette édition, les réalisateurs projetés sont venus de France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, des États-Unis... et du Vietnam.

Un festival pluridisciplinaire

Organisé pour la première fois en 2018 à l’initiative de l’Association des Vietnamiens de France (UGVF), le Festival Ici Vietnam est un événement pluridisciplinaire visant à promouvoir la créativité des jeunes vietnamiens d’outre-mer dans de nombreux domaines, allant du cinéma à la musique en passant par l’art contemporain, la danse, la littérature ou même la gastronomie.

Photo de famille des organisateurs et réalisateurs des films participant au Ici Vietnam Frestival.

Selon Sylvie Gadmer, co-organisatrice de l’évènement, "l’idée au départ est de mettre en valeur la culture, les auteurs et créateurs d’origine vietnamienne, et d’explorer toutes les facettes de la création, qu’elle soit cinématographique, chorégraphique ou même gastronomique. À côté du festival du film, on crée tout au long de l’année d’autres évènements autour d’autres disciplines. On essaie de partager ce foisonnement d’initiatives avec le plus large public possible".

"À part le festival du film qui a lieu tous les ans en octobre, d’autres événements dans le cadre du festival Ici Vietnam sont organisés de manière régulière, dans de nombreux lieux et à des moments différents", a ajouté Jerôme Tham Vo My, un co-organisateur. Il a fait savoir qu’en juin dernier, le Festival de la gastronomie vietnamienne avait été organisé avec beaucoup de succès à Paris. Et le 4 novembre prochain, il y aura une rencontre-débat avec l’écrivain américain d’origine vietnamienne Nguyên Thanh Viêt, membre du Jury du prestigieux prix Pulitzer, et également lauréat de ce même prix en 2016 dans la catégorie d’œuvre de fiction pour son livre The Sympathizer, publié en 2015.

Texte et photos : Thu Hà NGUYÊN/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.