13/02/2019 16:32
Mardi 12 février, le Premier ministre cambodgien Hun Sen a fait part de son objection contre l'ingérence dans les affaires intérieures du pays.

>>Célébration de la victoire sur le régime génocidaire à Phnom Penh
 

Le Premier ministre cambodgien Samdech Techo Hun Sen.
Photo: Xinhua/VNA/CVN


"Le Cambodge ne peut pas compter uniquement sur l'aide étrangère et le Cambodge n'échangera son indépendance et sa souveraineté pour rien", a-t-il affirmé dans un message publié sur Facebook. Cependant, le Cambodge veut rester un bon ami des autres pays qui souhaitent vraiment voir son développement, sans pour autant s'immiscer dans ses affaires intérieures, a-t-il déclaré.

Hun Sen a donné ces commentaires un jour après que l’Union européenne (UE) débute un processus de 18 mois susceptible d’entraîner la suspension temporaire de l’accès préférentiel du Cambodge au marché de l’UE dans le cadre de l’accord Tout sauf les armes (TSA).

La démarche précitée devrait influencer les industries locales du vêtement et de la chaussure, qui affichent une valeur d'exportation de 4 milliards de dollars avec l'UE.

Le Cambodge est actuellement le sixième plus grand fournisseur de vêtements de l'UE et environ 700.000 Cambodgiens travaillent dans cette industrie.

Selon l'Association des producteurs de vêtements du Cambodge, la suspension du TSA augmentera les droits de douane de 12% pour les vêtements et de 8 à 17% pour les chaussures. Elle pourrait coûter au Cambodge jusqu'à 700 millions de dollars par an.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Festival des fleurs de pêcher sur le plateau karstique de Dông Van Un festival des fleurs de pêcher se déroule sur le plateau karstique de Dông Van dans le district de Meo Vac, province montagneuse du Nord de Hà Giang. L'événement s’est ouvert avec un spectacle artistique le soir du jeudi 21 février.