19/05/2018 16:27
Trois engins explosifs ont détoné au milieu des spectateurs dans un stade à Jalalabad, selon le porte-parole du gouverneur provincial. L’attaque n’a pas été revendiquée.
>>Le Premier ministre palestinien survit à un attentat à la bombe
>>Myanmar : un quadruple attentat à la bombe dans l'État de l'Arakan

Un policier inspecte les abords du stade visé vendredi soir 18 mai par des explosions à Jalalabad, en Afghanistan, samedi 19 mai 2018.
Photo: AP/VNA/CVN

Huit personnes ont été tuées et 45 autres blessées dans la nuit du 18 au 19 mai au cours d'un attentat à la bombe visant un stade de la ville de Jalalabad, chef-lieu de la province afghane orientale de Nangarhar, a annoncé le gouvernement provincial samedi 19 mai.

"Trois engins explosifs improvisés (EEI) ont été déclenchés vendredi vers 23h20 (heure locale) dans le cadre d'une attaque terroriste coordonnée contre le stade de cricket de Jalalabad, dans le 1er district de police de la ville", indique le communiqué.

Un match de cricket local était en cours pour célébrer le début du mois de jeûne de ramadan avant les explosions.

Les blessés ont été transférés vers les hôpitaux voisins en ambulances et véhicules de police. Huit blessés sont toujours dans un état critique.

On compte parmi les victimes l'organisateur du match de cricket, Hidayatullah Zaheer, ainsi que nombre d'autres responsables locaux, indique le communiqué, ajoutant que le gouverneur de la province, Hayatullah Hayat, condamnait fermement l'attaque.

Aucun groupe n'a pour l'heure revendiqué l'attentat.

Des insurgés talibans et de l'État islamique combattant le gouvernement sont présents dans la province.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.