04/05/2018 00:03
Après le succès en 1992 du Festival Vietnam - France, co-organisé par la ville de Huê et Codev (France), la province de Thua Thiên-Huê (Centre) a eu l’idée d'organiser un festival à grande échelle dans le but de faire connaître Huê à l’international.
>>Clôture du Festival de Huê 2018
>>"Les Échos de la rivière des Parfums" raconte la vie des gens de la rivière
>>Le Festival de Huê 2018 est couronné de succès

Le Festival de Huê 2018 est couronné de succès.
Photo: Hô Câu/VNA/CVN  

Le premier Festival de Huê a été inauguré, huit ans plus tard, en l’an 2000, dans l’ancienne capitale. Cette année, ce festival biennal fête sa dixième édition.

Le premier Festival de Huê avait accueilli 30 troupes d’artistes vietnamiens et français, soit quelques 1.000 professionnels du spectacle, et plus de 410.000 visiteurs. En 2002, l’évènement a réuni 33 troupes venues de France, de Chine, du Japon, de République de Corée, d’Indonésie, de Thaïlande, du Laos et du Cambodge, soit quelques 1.500 artistes et un  million de visiteurs.

À partir de 2002, le Festival de Huê acquiert une renommée internationale. Aujourd’hui, il est le rendez-vous artistique et culturel incontournable pour une cinquantaine de pays.

"La création du Festival de Huê s’est appuyée sur l’expérience de trois grandes villes festivalières française, anglaise et australienne", souligne Nguyên Thu Thuy, vice-doyenne du département du tourisme à l’École des sciences sociales et humaines relevant de l’Université nationale de Hanoï.

L’exceptionnelle beauté de la citadelle, le charme de la rivière des Parfums et la magnifique diversité des paysages de la région ont été déterminants pour choisir Huê comme cadre de cette manifestation.

"Huê est une très belle ville. Elle dispose de tous les atouts pour devenir une véritable ville festivalière et un important centre d’attraction touristique", remarque Lê Thi Mai, une touriste.

Entre 1558 et 1945, Huê fut la capitale de neuf seigneurs Nguyên, puis des Tây Son et des 13 rois de la dynastie des Nguyên. La ville regorge de trésors historiques de grande valeur et compte de ravissantes pagodes. Sa citadelle et les fastueux tombeaux royaux, disséminés dans la campagne alentour entre rizières et collines, lui ont valu d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

La quintessence de la culture vietnamienne à l’honneur 

Le Festival de Huê a attiré des dizaines de milliers de visiteurs.
Photo: Hoàng Hùng/VNA/CVN

Ancienne capitale du bouddhisme vietnamien, la ville abonde en lieux de culte tous plus originaux les uns que les autres. Riche d’une histoire passionnante et multiséculaire, Huê possède un patrimoine culturel extraordinairement riche (danses, chants, légendes, musiques) et empreint d’une forte identité vietnamienne. Cette diversité unique assure le succès du Festival.

Fort du rayonnement grandissant du festival, le gouvernement vietnamien a décidé de faire de Huê la première ville festivalière du pays. "Huê est une ancienne capitale. Le festival valorise et perpétue les traditions culturelles et spirituelles de la ville et du pays. Il permet aussi à la population de s’ouvrir à d’autres cultures", explique Lê Thanh Hà, un habitant de Huê.

La quintessence de la culture vietnamienne est à l’honneur pendant le Festival de Huê qui accueille chaque année une multitude d’artistes dont le nombre va toujours croissant et venant de tous horizons et de toutes cultures.


VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.