12/03/2021 17:42
Bien que l'inflation de février ait augmenté à son plus haut niveau en 8 ans, l'inflation moyenne annuelle resterait stable à 3%, selon la banque HSBC.
>>De belles perspectives économiques pour le Vietnam en 2021
>>2020, une année réussie dans le contrôle de l'inflation, selon le GSO
>>La politique monétaire du Vietnam vise à contrôler l’inflation et stabiliser la macro-économie

Dans un supermarché à Hanoï. 
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Telle est la déclaration du groupe de recherche économique de la banque HSBC face aux inquiétudes quant aux risques de hausse de l'inflation lors de la reprise économique.

En février, l'inflation globale du Vietnam a augmenté de 1,5% par rapport au  mois précédent, le taux le plus élevé de ces huit dernières années. Le Nouvel An lunaire a joué un rôle important, mais la forte augmentation des prix de l'électricité était également considérée comme le principal moteur.

Selon HSBC, les fluctuations des prix de l'électricité peuvent être un ajustement administratif ponctuel. Les prix des denrées alimentaires et les nouveaux coûts de transport sont des facteurs à surveiller de près car ils pèsent lourd dans le panier de l'indice des prix à la consommation, à 34% et 10% respectivement.

En excluant les fluctuations qui ont eu lieu pendant le Têt (Nouvel An lunaire), le prix du porc au cours des deux premiers mois 2021 n'a augmenté que de 0,7% par rapport à la même période de l'année dernière. En revanche, le prix mondial élevé des céréales entraîne des risques.

Dans l'ensemble, HSBC s'attend à ce que les prix des denrées alimentaires continuent de baisser de manière significative après une augmentation de 10% l'an dernier. À l'inverse, l'inflation sera sous la pression à la hausse des coûts de fret plus élevés.

Outre l'offre et la demande, un autre facteur est le taux de change qui a une influence directe sur l'inflation. Il devrait être stable cette année, selon HSBC.

Sur la base de tous ces facteurs, HSBC s'attend cette année à une inflation au Vietnam d'environ 3% en moyenne, reflétant principalement les effets des ajustements des prix alimentaires. L'inflation est toujours plus à risque en raison de facteurs tels que prix des denrées alimentaires, du pétrole et coûts des soins de santé, mais elle resterait en dessous du plafond de 4%.

L'inflation n'étant plus un sujet de préoccupation, la Banque d'État a de nombreuses occasions de maintenir sa politique monétaire inchangée tout au long de 2021. "Nous nous attendons à ce que la Banque d'État maintienne le taux de refinancement inchangé à 4%",  selon le rapport de HSBC.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

À la découverte du lac Noong U sauvage et charmant Le lac Noong U qui se trouve à environ 30 km de la ville de Diên Biên Phu dans la province de Diên Biên, est aussi beau qu'une aquarelle car entouré de montagnes et de forêts de pins.