23/05/2014 15:57
Le groupe informatique américain Hewlett Packard continue de sabrer dans ses effectifs avec 11.000 à 16.000 nouvelles suppressions d'emplois annoncées jeudi 22 mai, qui durcissent la longue restructuration censée l'adapter à la crise du PC.

 

Le logo du groupe américain Hewlett-Packard. Photo : AFP/VNA/CVN


Les coupes supplémentaires pourraient porter à un maximum de 50.000 le nombre de postes éliminés dans le cadre de ce processus lancé il y a deux ans.

La directrice générale Meg Whitman a précisé lors d'une téléconférence avec des analystes que cela toucherait "presque toutes les divisions et toutes les zones géographiques".

D'après la directrice financière Cathie Lesjak, 41.000 personnes devraient avoir quitté HP d'ici la fin de l'exercice en cours (clos fin octobre), le reste des départs intervenant l'année suivante. Cela devrait se traduire par 2 à 3 cents d'économies par action cette année, mais aussi des charges d'environ 500 millions de dollars.

HP souffre de la chute de la demande sur le marché du PC, dont il était encore récemment le premier fabricant mondial avant de se faire dépasser par le chinois Lenovo, mais qui est cannibalisé par les tablettes et les smartphones. Pour réduire ses coûts et améliorer ses performances, le groupe avait annoncé en mai 2012 vouloir réduire ses effectifs de 27.000 postes d'ici fin 2014, un chiffre relevé à 29.000 quelques mois plus tard, puis à 34.000 l'année dernière.

"Je ne prévois pas de programme additionnel après ceci", a indiqué jeudi 22 mai Mme Whitman, assurant que les nouvelles coupes n'étaient pas dues à une déception sur les effets des restructurations déjà réalisées. "Nous voyons juste des opportunités supplémentaires d'alléger notre structure de coût et de simplifier nos activités sans nuire à notre efficacité", a-t-elle dit, réaffirmant que "le redressement de HP restait sur la bonne voie".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Le secteur touristique se joint au combat contre le COVID-19 Vu la situation épidémique compliquée dans le monde ainsi qu’au Vietnam, le secteur touristique de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) respecte bien les règles fixées dans le cadre de la lutte et la prévention du COVID-19.