23/01/2019 23:43
Depuis 2009, Hôi An est la première ville du Vietnam mettant sur pied la construction d’une ville touristique sans fumée de cigarette.
>>Un site de voyage étranger loue le charme intemporel du Vietnam
>>Hôi An parmi les destinations les plus abordables au monde
>>Hôi An, un ancien port international du Vietnam

Les touristes à la ville de Hôi An. Photo: Kiêu Duc/CVN

Jusqu’à présent, 100% des établissements, écoles, hôpitaux, sites touristiques et environ 80% des hôtels, restaurants de Hôi An ont appliqué des mesures dans l’interdiction du tabac, ce qui contribue à faire de ce patrimoine culturel mondial reconnu en 1998 une destination belle, propre et moderne aux yeux des visiteurs.

Nguyên Van Son, vice-président du Comité populaire municipal de Hôi An a déclaré qu'après avoir appliqué des mesures pour devenir une ville sans tabac, le nombre des visiteurs n’est pas du tout en baisse. Par contre, il augmente parce que ce sont les touristes eux-mêmes qui adorent un environnement sans fumée.

Pourtant, la construction d’une ville sans tabac se heurte encore à plusieurs défis. Ainsi, la connexion avec le réseau de ces villes touristiques est significative pour le développement durable des centres urbains.

Ulysses Dorotheo, directeur exécutif de l'Alliance pour la lutte antitabac en Asie du Sud-Est a exprimé qu'il y a plus de 300 villes membres du réseau des villes sans tabac. Pourtant, le nombre de villes reconnues patrimoine culturel mondial comme Hôi An de ce réseau n’est pas élevé. "Nous espérons que l’UNESCO va participer au projet "Tourisme sans tabac" pour protéger à la fois l’homme et le patrimoine", a-t-il dit.

Lors de la conférence des pays de l’ASEAN sur l’édification des villes sans tabac tenue à Hôi An  en novembre 2018 dans la ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, de nombreux expériences et initiatives mondiales ont été partagé comme la campagne sans fumée de cigarette dans les hôtels de la Malaisie, celle de plages sans fumées de cigarette en Thaïlande.

Sumana Kajonwattanakul expert de l’Office des ressources naturelles maritimes de la Thaïlande a exprimé: "L’an 2017, nous avons réalisé à titre expérimental 25 plages sans fumée de cigarette. Ensuite, depuis  février 2018, l’interdiction de tabac dans les plages a été officiellement introduite dans les textes juridiques. Une amende de 3.000 dollars est appliquée à chaque personne enfreignant la loi".

Pour obtenir des accords et initiatives communes dans l’instauration de villes sans fumées de cigarette en Asie Pacifique, des experts ont souligné la détermination des autorités et des habitants, parallèlement aux règlements concrets. Ces derniers sont appliqués de manière sévère à côté de l’accélération des activités de communication et de sensibilisation sur les conséquences du tabagisme.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Université de Hanoï: succès du projet de démarche-qualité

Fête printanière de Côn Son - Kiêp Bac à Hai Duong

La cérémonie d’ouverture de la fête traditionnelle de Côn Son et de commémoration du 685e anniversaire du décès du vénérable Huyên Quang (1334-2019), troisième fondateur de la secte bouddhique Trúc Lâm (Forêt de bambous), s’est tenue mercredi 20 février dans la province de Hai Duong (Nord).