28/03/2019 20:11
Le Vietnam dispose suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques pour affirmer sa souveraineté sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratly), conformément au droit international, a affirmé la porte-parole du ministère des Affaires étrangères (AE), Lê Thi Thu Hang, lors de la conférence de presse périodique du ministère des AE, jeudi 28 mars à Hanoï.
>>Le Vietnam s’oppose à l’exercice de tir réel de Taïwan sur l’île de Ba Binh
>>Le Vietnam réaffirme sa souveraineté pour les archipels de Truong Sa et Hoàng Sa

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.
Photo: VNA/CVN

Répondant aux questions de journalistes sur la position du Vietnam devant la publication par la Chine de cinq avertissements maritimes sur les tirs à balles réelles dans la région de l’archipel de Hoàng Sa du Vietnam et du plan de transformation de trois îles: Phu Lam (Woody), Cay (Tree) et Duy Mong (Drummond), appartenant à l’archipel de Hoàng Sa du Vietnam en ville et en base de services logistiques stratégiques, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Lê Thi Thu Hang a affirmé: "Les exercices de tir réel menés par la Chine dans l’archipel de Hoàng Sa du Vietnam, du 22 au 24 mars, et son projet de transformation des îles de Phu Lam, de Cay et de Duy Mong, relevant de l’archipel de Hoang Sa du Vietnam en ville et en  base de services logistiques stratégiques de la Chine, violent gravement la souveraineté du Vietnam sur cet archipel, allant à l’encontre de l’Accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions en mer Vietnam - Chine, enfreignant l'esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC), compliquant la situation, ne favorisant pas le processus de négociation en cours entre la Chine et l'ASEAN sur le Code de conduite en Mer Orientale et le maintien d'un environnement pacifique, stable et coopératif en Mer Orientale".

Le Vietnam demande à la partie chinoise de mettre fin à ses actes et de ne pas les répéter, de respecter la souveraineté du Vietnam sur les archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa ainsi  que la conception commune des hauts dirigeants des deux pays et le droit international, de ne pas commette d’actes causant la tension ou complexifiant la situation dans la région. Le ministère des Affaires étrangères du Vietnam a rencontré et a remis une note diplomatique protestant ces actes de la Chine, a conclu la porte-parole Lê Thi Thu Hang.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les potentiels pour développer le théier à Hoàng Su Phi

Balade vivifiante à la cascade de Pac Sui En se rendant pour la première fois dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, difficile de ne pas s’émerveiller devant le spectacle de la chute d’eau de Pac Sui.