30/03/2013 15:53
Pour les hommes, les cheveux longs marquent souvent un mode de vie en marge de ce qui est la norme culturelle dominante. Pour les femmes, ils sont un signe de féminité.


Hoàng Phuong Lan ne s’est jamais coupé les cheveux en 20 ans. Elle éclaircit quelques fois leurs extrémités pour les rafraîchir. Photo : CTV/CVN.

Hoàng Phuong Lan, 39 ans, de la province de Thai Binh (Nord), possède la plus longue chevelure du Vietnam : 2,25 m. À la cérémonie de remise du certificat de nouveaux records du Vietnam tenue l’an passé à Hô Chi Minh-Ville, Hoàng Phuong Lan ressemblait à un ange avec son ao dài (tunique fendue traditionnelle des femmes vietnamiennes), son teint d’un blanc d’albâtre et ses cheveux plus long qu’elle, qui captivaient tout le monde, surtout les photographes. Plusieurs jeunes filles lui ont, à cette occasion, demandé son numéro de téléphone et son adresse pour en savoir un peu plus sur les secrets d’entretien de sa chevelure.

Depuis l’âge de dix ans, Hoàng Phuong Lan ne s’est jamais coupé les cheveux mais, quelquefois, a éclairci leurs extrémités pour les rafraîchir. Cependant, n’allez pas croire qu’une telle chevelure est de tout repos. Pour la laver, elle consacre deux heures tous les deux ou trois jours, été comme hiver. Elle utilise des fèves chauffées avec des feuilles odoriférantes comme citronnelle, pamplemoussier, carambole, etc.

Certificat de record du Vietnam

Pour faire sécher ses cheveux, elle doit les laisser devant le ventilateur pendant plusieurs dizaines de minutes. «Le sèche-cheveux est banni parce que la température élevée fait s’emmêler les cheveux», explique-t-elle. Avant de confier : «En hiver, ce travail est plus pénible à cause du froid». «J’aime nettoyer mes cheveux tous les jours. Les regarder et les caresser me satisfait», partage-t-elle. «Ma fille de 13 ans souhaite aussi posséder une longue chevelure comme moi, et ce sans que je l’encourage le moins du monde. Sa chevelure mesure déjà 1,3 m».

Tandis que la jeune génération souhaite aujourd’hui suivre des modes venues de l’étranger (cheveux frisés, courts et colorés), la longue chevelure droite et noire d’ébène de Hoàng Phuong Lan symbolise une beauté de la femme vietnamienne de plus en plus rare. Pour des raisons professionnelles, au début des années 1990, elle a dû sacrifier ses longs cheveux. Mais dès qu’elle en a eu l’occasion, elle a décidé de les laisser repousser. «Je n’ai pas l’intention de couper mes cheveux car ils font partie de moi», souligne-t-elle. Hoàng Phuong Lan s’est vu décerner le 27 octobre dernier le certificat de record du Vietnam.

Câm Sa/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.