06/05/2021 14:18
Le Tribunal populaire de la province de Hoà Binh (Nord) a prononcé en première instance, le 5 mai, des peines totales de 16 ans de prison à deux personnes domicilées dans la commune de Ngoc Luong, district de Yên Thuy, pour avoir véhiculé une propagande sur Internet contre l’État.
>>Arrestation de deux personnes pour propagande contre l’État
>>Phu Yên : une femme condamnée pour propagande contre l’État
>>Un homme condamné pour atteintes aux intérêts de l’État

L'accusée Cân Thi Thêu, le 5 mai, au Tribunal populaire de la province de Hoà Binh (Nord).
Photo : VNA/CVN

Cân Thi Thêu, âgée de 59 ans (huit ans de prison), et son fils, Trinh Ba Tu, de 32 ans (huit ans de prison), ont été condamnés pour avoir fabriqué, stocké, distribué et diffusé des informations, des documents et des objets contre l'État vietnamien, conformément à l'article 117 du Code pénal.

Après avoir purgé leur peine, les deux accusés seront en résidence surveillée pour une période de 3 ans.

Trinh Ba Tu et Cân Thi Thêu sont accusés d’avoir utilisé leur compte Facebook pour régulièrement diffuser en livestream huit vidéos contenant de nombreux contenus sur des questions sociales de nature à saboter l'État de la République socialiste du Vietnam.

En particulier, ils ont diffusé des vidéos contenant des contenus incitant le peuple à lutter contre l’administration publique, les fausses informations sur l’affaire survenue dans la commune de Dông Tâm, district de My Duc, à Hanoï, et celles pour calomnier, endommager le prestige des organisations et diffamer les dirigeants du Parti, de l’État et du gouvernement.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.