30/01/2019 17:11
En 2019, la mégapole du Sud a fixé comme objectif d’accueillir 8,5 millions de touristes internationaux, soit une hausse de 14% par rapport à 2018, portant le nombre total de touristes, vietnamiens et étrangers, à 32,77 millions, +13%, selon un rapport du Service municipal du tourisme.
>>Le tourisme de Hô Chi Minh-Ville à l'ère de la 4e révolution industrielle
>>Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018
>>Hausse du nombre de touristes étrangers à Hô Chi Minh-Ville

La promenade en barque fait partie des modèles de tourisme préférés à Hô Chi Minh-Ville.

En 2018, la ville a comptabilisé 36,5 millions de touristes, dont 7,5 millions d’étrangers, en hausse de 17,4% en glissement annuel, générant 140.000 milliards de dôngs de recettes (+21,55%).

Une belle variété de circuits

Avec comme message "Destination séduisante, familière et sûre", la ville a créé des circuits urbains par voie fluviale, en coopération avec le Service municipal de la communication et des transports. La ligne N°1 relie Bach Dang et Linh Dông. Des lignes de croisière relient aussi le quai Bach Dang à Cân Gio et Vung Tàu.

En coopération avec l’Association des patrimoines de la ville, le Service du tourisme a lancé nombre de visites de patrimoines locaux, de musées, organisé des spectacles culturels et artistiques.

De pair avec le réseau de restaurants et hôtels, ledit service a aussi mis en œuvre bon nombre de programmes de stimulation touristique.

De nouveaux genres de tourisme ont été exploités comme tourisme médical, tourisme rural, en plus des tourismes culturel, historique, gastronomique, écologique et MICE (acronyme anglais pour "meetings, incentives, conferencing, exhibitions").

Élaboration de données numériques

La mangrove de Cân Gio, l’un des sites les plus visités à Hô Chi Minh-ville. 

Le Service du tourisme a coopéré avec l’Université d’économie et de droit de Hô Chi Minh-Ville dans l’élaboration des données numériques qui répertorient 386 ressources touristiques dont huit ressources touristiques naturelles, 234 ressources touristiques matérielles, 24 ressources touristiques immatérielles et 120 ouvrages artificiels susceptibles de se servir de l’exploitation touristique.

La ville a mis en ligne le site web du Centre de promotion touristique, en vietnamien et anglais, en parallèle avec le renouvellement du contenu de la revue Tourisme, la parution d’une nouvelle version des Carnets touristiques de la ville, et expérimenté des applications pour smartphones afin de fournir aux touristes des infos complètes sur les festivals, les fêtes, les sites touristiques...

Le Service municipal du tourisme, en coopération étroite avec les organes concernés, a aussi procédé à la gestion d’entreprises afin de garantir la sécurité alimentaire, et traité plus de 7.500 affaires de vols visant les touristes. Depuis 2016, le nombre de touristes a augmenté en moyenne de 20% et équivaut à la moitié du total des touristes comptabilisés au Vietnam. Ce secteur a contribué en moyenne à 11% du PIB municipal.

Texte et photos: Truong Giang/CVN










 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam