12/02/2018 23:00
Cette année, Hô Chi Minh-Ville souhaite améliorer ses infrastructures de transport. L’objectif est de diminuer les embouteillages et les accidents de la route.
>>Hô Chi Minh-Ville cherche à mettre fin aux embouteillages
>>Hô Chi Minh-Ville : 7,6 milliards d’USD pour le développement d’infrastructures

La voie ferroviaire urbaine N°1 Bên Thành - Suôi Tiên (Hô Chi Minh-Ville) en chantier. Photo : Manh Linh/VNA/CVN

Hô Chi Minh-Ville comptait, l’année dernière, 37 axes routiers particulièrement sujets aux embouteillages, mais seulement 4 d’entre eux ont été réaménagés. En 2017, la superficie correspondant aux axes de transports routiers a augmenté de près de 85 ha par rapport à 2016, mais on compte seulement  42 km supplémentaires de route dans la ville. C’est peu, puisque dans le même temps, le nombre de véhicules en circulation dans la ville augmente sans cesse. C’est pourquoi, les embouteillages s’aggravent de plus en plus, surtout aux heures de pointe, et d’autant plus à l’approche du Têt traditionnel…

Afin de lutter contre les embouteillages, le Service municipal des transports et des communications veut améliorer le tronçon d’autoroute reliant Hô Chi Minh-Ville à Long Thành - Dâu Giây, le pont Thu Thiêm 2, etc. ; et élargir les routes Nguyên Huu Tho, Hoàng Hoa Tham, Nguyên Duy Trinh, etc.

Pour attirer les investisseurs

Bùi Xuân Cuong, directeur dudit Service municipal, s’attache  depuis le début de l’année à faciliter les formalités d’investissement pour mettre en chantier pas moins de 22 ponts durant le 1er trimestre de cette année. En outre, la priorité concernerait l’autoroute Bên Luc - Long Thành, la nationale N°1 et 22, et les routes reliant Hô Chi Minh-Ville aux provinces voisines. Cette année, Hô Chi Minh-Ville devrait également mettre en service les lignes de métro N°1 et N°2, tout en donnant la priorité au développement des voies navigables sur les fleuves Sài Gon et Dông Nai.

Pour leur part, les autorités de la mégapole du Sud devraient mettre en place des politiques préférentielles visant à attirer les investisseurs dans le but de stimuler la construction d’infrastructures routières dans le cadre de partenariats public-privé (PPP). L’idée est notamment de construire un réseau de transport souterrain et urbain, répondant aux normes modernes.
 
Câm Sa/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.