18/10/2019 23:13
La proportion du chiffre d'affaires à l'exportation de Hô Chi Minh-Ville par rapport à l'ensemble du pays a montré des signes de déclin ces dernières années. L’autorité municipale est à la recherche de solutions efficaces pour stimuler les activités d'exportation de la ville dans les prochaines années.
>>Hô Chi Minh-Ville expose les acquis et les défis à venir
>>Hô Chi Minh-Ville: vers une efficacité accrue des exportations

Conférence "Situation de l'investissement et de l'exportation de Hô Chi Minh-Ville" le 17 octobre dans la mégapole du Sud avec la participation de nombreux experts.

Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a organisé le 17 octobre dans la mégapole du Sud une conférence intitulée "Situation de l'investissement et de l'exportation de Hô Chi Minh-Ville". Il s’agit d’un séminaire qui vise à évaluer et à résumer la situation des activités d’exportation de la ville dans la période 2000 - 2019.

S'exprimant lors de la conférence, Nguyên Thành Phong, président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré : "L’autorité municipale souhaite écouter davantage les commentaires sur l'état actuel du développement socio-économique de la ville, en particulier les activités d'exportation et d’investissement pendant les 20 dernières années afin de déterminer la position des produits de la ville dans l'utilisation globale des biens du monde, à partir de laquelle on peut orienter le développement pour les temps à venir."

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence.

Le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a également demandé aux services et agences concernés de préciser les causes des difficultés et des problèmes rencontrés dans les activités d'exportation de la ville et de proposer des solutions spécifiques à exploiter à l'avenir.

Le plus grand chiffre d'affaires
à l'exportation du pays


L’année 2000, celle de la signature de l'accord de libre-échange entre le Vietnam et les États-Unis (BTA), a marqué un tournant dans la promotion des exportations du Vietnam en général et de Hô Chi Minh-Ville en particulier. Depuis lors, les activités d'exportation de la ville se sont continuellement développées et sont devenues un secteur économique important, contribuant grandement au développement économique global de la ville.

En 2018, le chiffre d'affaires à l'exportation de Hô Chi Minh-Ville a atteint 38,1 milliards d’USD. Sur les neuf premiers mois de 2019, ce chiffre est estimé à 30,7 milliards d’USD, en hausse de 9,5% par rapport à la même période de l’année 2018.

À l'heure actuelle, la ville possède de nombreux articles exportés dont le chiffre d'affaires dépasse un milliard d’USD/an, tels que les ordinateurs, composants électroniques ; le textile ; les chaussures ; les machines, équipements et outils ainsi que de nombreux articles dont le chiffre d’affaires à l’exportation est supérieur à 500 millions d’USD par an, tels que le riz, les fruits de mer, les fruits et les légumes, les véhicules, les pièces détachées...

Bien que les activités d'exportation de la ville continuent de croître, les statistiques montrent des signes d'arrêt. Le taux de croissance des 10 dernières années n'est pas élevé, il est inférieur à 10%/an. 

Nguyên Ngoc Hoà, directeur adjoint du Service de l'industrie et du commerce de Hô Chi Minh-Ville, a estimé que les activités d'exportation de la ville ont atteint la limite et qu’il sera difficile de poursuivre la croissance dans un avenir proche sans solution stratégique et percée.

Le chiffre d'affaires à l'exportation est de plus en plus dépendant de la zone d'entreprises IDE. En 2005, le secteur économique national représentait 55% des exportations et les entreprises IDE occupaient 45%. Jusqu’à la fin de 2018, ce chiffre est respectivement 48,9% et 51,1%.

De nombreux articles dont le chiffre d'affaires à l'exportation est important, tels que les produits électriques, l'électronique, les textiles et les chaussures sont principalement produits et exportés par des entreprises à capitaux étrangers.

Les investissements sociaux dans la production des produits exportés, les infrastructures importantes pour les activités d'exportation telles que les ports maritimes, les aéroports, les routes, les entrepôts de stockage... sont insuffisants et faibles, ce qui nuit à la capacité, l'échelle de la production  et de l’exportation.

En outre, l'efficacité des investissements n'est pas élevée et il n'y a pas de projets à grande échelle pour la fabrication de biens d'exportation, ni pour le développement de l'industrie auxiliaire. La structure de la production et de l’exportation est encore lente à se renouveler, il est donc impossible d'accroître les exportations de produits industriels transformés.

Besoin de mettre en œuvre de nombreuses solutions

Le chiffre d'affaires à l'exportation de Hô Chi Minh Ville est estimé à 129 milliards d’USD en 2030, dont 52,7% de produits de haute technologie.

Dinh Công Khai, directeur de l'Institut des politiques publiques, de l’Université d'économie de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que l'exportation de la ville suit toujours le modèle de croissance basé sur la largeur et le marché, sans l'orientation stratégique du développement des exportations en fonction de l'avantage comparatif de la ville, de sorte qu'elle perd de temps en temps l'avantage concurrentiel, la capacité de diversification des produits et des marchés.

Parmi les 1014 produits exportés par Hô Chi Minh-Ville, 186 produits ont des avantages comparatifs révélés (RCA > 1), représentant 90% du chiffre d'affaires à l'exportation en 2016. Cependant, la plupart de ces produits est en train de perdre leur avantage comparatif (108/186 produits connaissent une diminution de RCA).

“Il est donc très urgent de ré-identifier la situation globale sur l’exportation de Hô Chi Minh-Ville, en réévaluant systématiquement et scientifiquement la base des exportations de la ville et le lien avec les zones environnantes, ce qui nous permettra de localiser le groupe de produits/industries que la ville a besoin de soutenir dans les temps à venir”, a déclaré M. Khai.

Toujours selon M. Khai, Hô Chi Minh-Ville devra encore, à court terme, maintenir les groupes existants à grande échelle d'exportation qui créent de nombreux emplois et contribuent grandement au budget municipal tels que l'électronique, les textiles, les chaussures, les produits agro-sylvo-aquatiques, le caoutchouc, les produits chimiques et les meubles selon l’avantage comparatif de la ville, mais on doit préparer activement les bases de la modernisation industrielle et de la restructuration des exportations à long terme.

La stratégie visant à modifier la structure des exportations comprend deux axes principaux: réduire progressivement les activités de production de biens à forte intensité de main-d'œuvre et renforcer des services de soutien à l'exportation pour améliorer la compétitivité, pénétrer profondément dans la chaîne de valeur mondiale et accroître la valeur ajoutée de ces produits ; préparer une base de technologie et de ressources humaines pour la fabrication et l'exportation de groupes de produits liés à l'électronique, l'assemblage, l'automatisation, en particulier la conception et la fabrication des outils de production, des composants pour d'autres industries.

En outre, la ville doit également mener à bien la stratégie de développement du secteur de la logistique, qui consiste à revoir la planification du système de port maritime et de l'infrastructure logistique afin d'améliorer la connectivité des transports vers les autres zones de production des marchandises exportées. Hô Chi Minh-Ville jouera le rôle d’un centre de services d'exportation de la région.

Texte et photos : Trung Khánh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

Diverses activités de promotion du tourisme prévues à Quang Binh La province de Quang Binh, dans le Nord du pays, organisera de nombreuses activités ces prochains mois pour attirer les touristes, notamment à l’occasion du Nouvel An 2020.