30/08/2019 01:06
Le Centre de promotion du commerce et de l'investissement de Hô Chi Minh-Ville (ITPC) a organisé, mardi 27 août, le Forum des exportations 2019 sur le thème "Améliorer l'efficacité des exportations dans le contexte de l'intégration mondiale et des tendances de l’économie digitale".

>>Les exportateurs bénéficient des droits de douane nuls
 

Forum des exportations 2019 se tient le 27 août à Hô Chi Minh-Ville.


Le Forum des exportations 2019 est un événement annuel organisé par l’ITPC. Cette année, le forum a attiré plus de 200 entreprises opérant dans de nombreux domaines liés à l’exportation de marchandises à l’étranger.

Actuellement, le processus d'intégration économique internationale et l’usage de nouvelles technologies ouvrent de nombreuses perspectives aux entreprises exportatrices. Cependant, pour exploiter tout ce potentiel, les entreprises doivent miser sur le developpement de stratégies pour conquerir les marchés appropriés.

Lien entre les produits d'exportation et les marchés

Lors du forum, Pham Thiêt Hoà, directeur de l'ITPC, a déclaré que les accords de libre-échange bilatéraux et multilatéraux avaient aidé le Vietnam à élargir son commerce à la plupart des principales régions économiques du monde. Dans ce contexte, l’amélioration de l’efficacité des exportations devrait être permise, notamment grâce aux opportunités que l’intégration économique internationale offre. 

L’ITPC a identifié les marchés d’exportations sur lesquels les entreprises de Hô Chi Minh-Ville devraient se concentrer dans les années à venir, notamment la Chine et les Etats-Unis. Parmis ces partenaires commerciaux de grande importance, il y a également les pays participant aux accords de libre-échange multilatéraux (ALE) que le Vietnam a signé à l’instar du CPTPP, de l’EVFTA mais aussi les marchés où le Vietnam a des ALE bilatéraux tels que le Japon, la Corée du Sud ou encore le Chili...

En outre, les entreprises doivent rester attentives aux marchés où le Vietnam négocie actuellement des accords de libre-échange tels que l’Association européenne de libre-échange (AELE), notamment la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein ou encore le RCEP qui comprend l'ASEAN, la Chine, la République de Corée, le Japon, l'Inde, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

L’objectif de Hô Chi Minh-Ville est d’exporter non seulement des biens, mais également des produits et services de grande valeur. 
À propos de l'exportation de marchandises, la mégapole du Sud encouragera les exportations en se concentrant sur sept types de produits industriels clés comme les produits en métaux préfabriqués, les équipements électriques, les produits en plastiques, caoutchouc, aliments transformés, boissons, produits électroniques - informatiques et vêtements. Un autre type regroupant les produits industriels potentiels comme les médicaments, produits chimiques et pharmaceutiques fera l’objet d’une grande attention. Enfin 3 principales sortes de produits agricoles s’ajoutent à la liste et comprennent des plantes, des fleurs ornementales, vaches et porcs, des produits aquatiques avec des crevettes saumâtres et poissons d'ornement.
 

Des produits d'exportation de Hô Chi Minh-Ville ont été exposés en marge du forum.


En outre, Hô Chi Minh-Ville a stimulé les exportations de bois et de produits en bois, une marchandise qui représente une part importante des exportations de la ville. En ce qui concerne les services, les autorités municipales stimuleront les exportations dans le domaine du tourisme, des télécommunications, des logiciels et des contenus numériques.

Tendance à l'exportation pour l’avenir

Nguyên Huy Hoàng, directeur commercial de la société d’études de marché Kantar Worldpanel, a déclaré que les entreprises devaient clairement identifier les trois principales sources de croissance des exportations vietnamiennes dans le contexte actuel: le mouvement des chaînes d'approvisionnement de l'Asie de l'Est au Sud-Est; les ALE de nouvelle génération telles que le CPTPP et l’EVFTA; l’économie digitale et le commerce électronique.

Selon M. Hoàng, le déplacement des chaînes d'approvisionnement de la Chine vers les pays d'Asie du Sud-Est, en raison de l'imposition élevée, offre un grand potentiel pour les exportations vietnamiennes. Dans le même temps, le Vietnam a encore de nombreux domaines inexploités par rapport aux ALE existants, tandis que les consommateurs du monde entier se connectent de plus en plus, en particulier via des appareils mobiles, pour faire des achats transfrontaliers.

Afin de profiter au maximum de ces tendances commerciales, les entreprises doivent déterminer le marché cible en fonction de leur production. Donc, l'Asie, l'Amérique et l'Europe sont de potentiels marchés pour les exportations vietnamiennes.

Partageant l’expérience de l'exportation, Trân Tân Thiên, directeur général de la société par actions Hello5 Coffee, a déclaré que le marché mondial était très grand et qu'il y avait très peu d'entreprises capables de le dominer. Alors pour avoir un systeme d’exportation efficace, les entreprises doivent cibler les marchés puis s’investir dans le developpement des canaux de vente de façon à couvrir un grand nombre de clients potentiels.  Pour cela, la tendance du commerce électronique se trouve en plein essor dans de nombreux pays asiatiques. Cependant, il est important que les entreprises gardent en tête qu’il n’y a pas marché ou de tendance eternel et qu’elles continuent constamment d’innover, de rechercher et mettre au point de nouveaux produits afin de rester compétitives.

Les experts recommandent aux entreprises de jouer sur deux tableaux, à la fois sur le commerce traditionnel et l’e-commerce, pour améliorer l’expérience d’achat des clients, en raison de la croissance explosive du commerce en ligne et des applications dédiées à cela.

En ce qui concerne le potentiel de l'économie numérique au Vietnam, Pham Thiêt Hoà a indiqué que le Vietnam avait un taux de croissance économique relativement élevé dans la région de l'Asean, une tendance à la numérisation dans de nombreux domaines et un grand nombre d'utilisateurs d'Internet. Le Vietnam est l’un des trois marchés mondiaux de commerce électronique ayant la plus forte croissance,  après la Thaïlande et la Malaisie.

En outre, dans leur intégration au marché mondial, les entreprises doivent être sensibles à des  problématiques qui font réagir l’opinion publique internationale telles que le réchauffement de la planète et la pollution de l'environnement… et se concentrer ainsi sur le développement des produits durables.

 

Texte et photos: Trung Khánh/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.