07/08/2020 20:00
Environ 700 touristes bloqués à Dà Nang seront transportés à l’aéroport Tân Son Nhât dans quelques jours et Hô Chi Minh-Ville envisage de leur appliquer une quarantaine de 14 jours.
>>COVID-19 : trois nouveaux cas confirmés vendredi matin 7 août
>>Trente nouveaux cas confirmés l'après-midi du 6 août
>>La lutte contre le coronavirus dessinée par une étudiante de Dà Nang

Hô Chi Minh-Ville va intensifier les activités de traçabilité pour mettre en quarantaine les personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas de COVID-19.
Photo : Dinh Hang/VNA/CVN

Cette information a été communiquée à l’issue d’une réunion tenue le 6 août à Hô Chi Minh-Ville entre le Comité de régulation des activités de réception des personnes qui doivent être mises en quarantaine à l’aéroport Tan Son Nhat, les Centres de contrôle des maladies de Hô Chi Minh-Ville, de Dông Nai, de Bà Ria Vung Tàu, et d’autres services concernés.

Hô Chi Minh-Ville ne recevra que des personnes vivant sur son sol, alors que les autres seront mises en quarantaine dans les lieux de confinement dans leurs provinces d’origine. Pour réduire la surcharge de l’aéroport Tân Son Nhât, l’Autorité des aéroports du Sud a proposé que les vols transportant les personnes vivant dans les provinces relevant de la 7e Zone militaire atterrissent à l’aéroport Tân Son Nhât, et ceux transportant les personnes domiciliées dans les provinces relevant de la 9e Zone militaire, à l’aéroport Cân Tho.

Lors de la réunion, de nombreux participants ont appelé Dà Nang à tester ces touristes au coronavirus avant leur départ. S’agissant de la situation de COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville, selon le Service municipal de la Santé, jusqu’au 6 août, la mégapole du Sud a détecté 69 cas de contamination, outre un cas transporté depuis la province de Bac Liêu (Sud). Parmi les patients, 62 ont été guéris. Huit sont encore en traitement à l’Hôpital des maladies tropicales de Hô Chi Minh-Ville dans un état de santé stable.

Dans les jours à venir, la mégapole du Sud va intensifier les activités de traçabilité pour mettre en quarantaine les personnes ayant eu des contacts étroits avec des cas de COVID-19, accélérer les tests de dépistage pour ces personnes et celles ayant voyagé à Dà Nang entre le 14 et 28 juillet….

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.