21/04/2020 16:42
Le Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville a élaboré un ensemble d'indicateurs pour évaluer les risques de COVID-19 dans les établissements médicaux locaux.
>>COVID-19 : les équipes de dépistage, les héros sans blouse
>>Coronavirus : 12 nouveaux patients annoncés guéris

Deux patients de COVID-19 traités à l'hôpital des maladies respiratoires aiguës de Cu Chi à Hô Chi Minh-Ville ont été déclarés guéris le 18 avril.
Photo : VNA/CVN

L'ensemble d'indicateurs pour évaluer les risques de COVID-19 dans les établissements médicaux locaux comprend 34 critères pour 10 groupes de risques différents tels que la densité de personnes dans les établissements de santé et leur contrôle pour détecter les personnes présentant des symptômes; l'utilisation des équipements de protection; la préparation des cliniques de dépistage et des salles d'urgence; la distance de sécurité dans les établissements médicaux ; l'installation des zones de mise en quarantaine pour les cas suspects; le nettoyage et la désinfection; la fourniture des compétences nécessaires aux agents sanitaires; la gestion des données des cas suspects et des personnes infectées par le coronavirus; la mise à jour des conseils professionnels des hôpitaux de ressort supérieur et la sensibilisation des patients à la prévention et à la lutte contre l'épidémie.

Il y a cinq niveaux de risque : moins de 10% (risque très faible); de 10% à moins de 30% (risque faible); de 30% à moins de 50% (risque moyen); de 50% à moins de 80% (risque élevé); de plus de 80% (risque très élevé).

Selon Tang Chi Thuong, directeur adjoint du Service municipal de la santé, cet ensemble d'indicateurs sera appliqué à tous les établissements médicaux en raison de la propagation facile du coronavirus.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.