31/10/2021 10:45
Hô Chi Minh-Ville est l’une des localités ayant de grandes contributions au succès du sport vietnamien dans les compétitions internationales. Elle possède entre les mains une jeune génération talentueuse qui est programmée pour triompher aux SEA Games 31.
>>COVID-19 : quand les sportifs font du bénévolat
>>Un village de marathon à Hô Chi Minh-Ville
>>Les sportifs de Hô Chi Minh-Ville récompensés

Le badiste Nguyên Hai Dang, potentiel successeur de Nguyên Tiên Minh.
Photo : ST/CVN
Ces dernières années, les meilleurs éléments des équipes de badminton, de tir sportif, de taekwondo de Hô Chi Minh-Ville ont brillé dans de nombreux tournois nationaux et internationaux.

Nguyên Hai Dang, 21 ans, et Vu Thi Anh Thu, 20 ans, sont deux artisans du succès de l’équipe de badminton de Hô Chi Minh-Ville. Ces "poulains" de l’entraîneur Dang Anh Dang, qui s’est beaucoup consacré à la formation des jeunes, se sont distingués par leur niveau professionnel élevé.

Du talent à revendre

En 2018, Nguyên Hai Dang s’est vu attribuer le titre de "Citoyen exemplaire de Hô Chi Minh-Ville" en raison de ses bons résultats aux championnats nationaux junior et au Tournoi international de badminton junior organisé la même année en République de Chypre. Vu Thi Anh Thu, quant à elle, a fait parler d’elle en montant sur la deuxième marche du podium du tournoi international des Maldives disputé en 2019 dans la capitale Male.

Hai Dang et Anh Thu prirent part aux Jeux olympiques de la jeunesse d’été de 2018 (JOJ d’été 2018) tenus à Buenos Aires, en Argentine. "Dans l’avenir, ils seront les potentiels successeurs de Nguyên Tiên Minh et Vu Thi Trang", estime l’entraîneur Dang Anh Dang.

En vue des 31es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31), Hai Dang et Anh Thu seront envoyés au Centre national d’entraînement à Hanoï pour parfaire leur formation technique et physique.

En tir sportif, les résultats de l’équipe de Hô Chi Minh-Ville aux derniers championnats nationaux ont permis de démontrer une chose : cette ville dispose d’une véritable pépinière de talents. Deux ans seulement après ses entraînements sous la tutelle d’experts sud-coréens, Nguyên Hà Tuân Ngoc confirme tout le bien que l’on pensait d’elle en faisant coupe double. La jeune femme de 19 ans a en effet décroché l’or en carabine à air comprimé 10 m en individuel et par équipe.

L’autre diamant brut de l’équipe de Hô Chi Minh-Ville s’appelle donc Lê Thi Mông Tuyên, 18 ans, qui a battu plusieurs fois le record national en carabine à air comprimé 10 m. Voyant en elles un véritable potentiel, ses entraîneurs ont décidé d’écrire leurs noms sur la liste des sportifs bénéficiant des investissements à long terme de la mégapole du Sud.

"Tuân Ngoc fait toujours preuve de sang-froid et de professionnalisme en compétition, tandis que Mông Tuyên a la capacité de bien se développer et d’affirmer son potentiel au moment décisif. Elles sont programmées pour se qualifier aux SEA Games 31", dévoile Hô Thai Tâm, entraîneuse en chef de l’équipe de tir sportif de Hô Chi Minh-Ville.

Elle a foi en leur capacité de briller lors des prochaines compétitions nationales et internationales.

Lê Thi Mông Tuyên est un diamant brut de l’équipe de tir sportif de Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Phuc Nguyên/CVN

Concernant l’équipe de taekwondo de la ville, elle a progressé de façon égale dans toutes les catégories. Trinh Minh Nam (16 ans, -51 kg), Doàn Vi Tân (16 ans, -68 kg) et Lê My Ngoc (15 ans, -52 kg) sont les plus prometteurs. En 2019, ils se sont placés parmi les meilleurs jeunes taekwondoïstes de l’Asie du Sud-Est et de l’Asie lors de leur première participation aux championnats de la région.

Selon leur entraîneur, ils se plient depuis des années aux exercices techniques et de préparation physique. Leur marge de progression est énorme, à condition de leur donner des moyens à la hauteur de leur talent.

Changer pour se développer

Si Hô Chi Minh-Ville veut briller dans les arènes d’Asie du Sud-Est et d’Asie, elle devrait changer sa stratégie d’investissement et donner davantage l’opportunité à ses meilleurs éléments de participer à des compétitions organisées dans et hors du pays. Cela leur permettra d’acquérir davantage d’expériences et ainsi de progresser.

Selon l’entraîneur Dang Anh Dang, qui est également chef de la discipline badminton de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Hai Dang et Vu Thi Anh Thu ont hérité d’un don pour devenir d’excellents joueurs. Après les JOJ d’été 2018, un plan à long terme a été élaboré pour qu’ils puissent affronter les grands badistes de la planète.

Pour l’heure, ils se concentrent sur trois objectifs : intégrer le Top 100 mondial et obtenir leurs billets pour les SEA Games 31 et les Jeux olympiques de 2024 à Paris.

Nguyên Huu Nhân, entraîneur de l’équipe junior de taekwondo de Hô Chi Minh-Ville, partage que ces dernières années, les règles du jeu ont connu des changements, ce qui a rendu la concurrence encore plus rude. Les sportifs ont le droit de se pousser les uns les autres pour effectuer des coups de pied autorisés et marqués des points. Ils peuvent avoir au maximum dix fautes. Raison pour laquelle, les taekwondoïstes doivent souvent attaquer l’adversaire. Ainsi, pour s’adapter à ces changements, outre la bonne maîtrise des techniques de combat, nos sportifs doivent avoir une bonne forme physique et une bonne endurance pour pouvoir résister à la pression en compétition.

"Le staff a mis à jour les connaissances et les méthodes d’entraînement actuelles du taekwondo asiatique et international pour apporter les ajustements appropriés aux plans d’entraînement", souligne M. Nhân. Et d’ajouter : "Pour les sportifs talentueux comme Trinh Minh Nam, Doàn Vi Tân ou Lê My Ngoc, nous nous concentrons toujours sur les exercices qui les aident à accroître la force, la souplesse et la vitesse d’exécution. Leur objectif le plus proche est de briller aux compétions internationales en 2022 et de se qualifier pour les JOJ d’été de 2022".

Pour exploiter pleinement les potentiels de ces taekwondoïstes, les responsables de la discipline leur créeront des conditions optimales pour qu’ils puissent participer à de grandes compétitions internationales. Ils seront également envoyés en République de Corée pour des stages dans des structures conçues pour le haut niveau. "Le fait de se mesurer souvent les aidera à renforcer leur confiance en eux", insiste M. Nhân.

Beaucoup d’espoirs reposent sur les épaules des jeunes sportifs de Hô Chi Minh-Ville, à qui l’on promet les futurs succès de la délégation vietnamienne aux SEA Games 31.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.