15/06/2018 17:23
>>Arrestation de certains éléments extrémistes ayant causé des troubles à Binh Thuân
>>Arrestation d’un homme pour "conduite d’activités visant à renverser le pouvoir populaire"

Selon la Police de Hô Chi Minh-Ville, les policiers traitent actuellement les dossiers de 310 cas d’actes extrémistes et de troubles à l’ordre public lors de la récente descente dans la rue.  Parmi ces cas, les organes compétents ont ordonné l’ouverture d’une instruction pénale contre une personne. Des sanctions administratives ont été décidées à l’encontre de 175 personnes. Trente-huit autres cas ont été avertis, libérés sous caution et ont signé des engagements de ne pas récidiver. Ces personnes avaient commis des violations de différentes dispositions de la loi, dont l’atteinte à la sécurité nationale et troubles à l’ordre social. La Police de Hô Chi Minh-Ville a par ailleurs découvert l’intervention d’organisations hostiles à l’étranger qui avaient cherché à inciter les gens à se rassembler et causer des troubles à l’ordre public.  À ce jour, la situation dans les zones à risques tels que le parc Hoàng Van Thu ou la société PouYuen a été maîtrisée.  Le 13 juin, le ministre de la Police, Tô Lâm a eu une séance de travail avec les polices des villes et provinces du Sud. Il leur a demandé d’être vigilantes sur les complots des organisations hostiles, d’assurer la sécurité des organes du Parti et de l’État, des citoyens et des entreprises dans leurs localités, de renforcer les campagnes de communication pour que les habitants comprennent bien les politiques du Parti et de l’État.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France aide Lilama 2 pour la formation professionnelle

Un village montagnard et ses bambous géants à Quang Nam Nichée sur la montagne de Ngok Cung, province de Quang Nam, la "gigantesque bambouseraie" ne s’est faite connaître que ces derniers temps. Un petit miracle bien défendu par les autochtones.