01/06/2014 22:50
L'Église bouddhique de Hô Chi Minh-Ville a organisé dimanche 1er juin une grande prière pour la paix en Mer Orientale avec la participation d'un millier de bonze, bonzesses et fidèles.

La grande cérémonie a eu lieu dans la pagode Phô Quang, dans l'arrondissement de Tân Binh, avec des rites solennels afin de prier pour la paix en Mer Orientale, ainsi que pour les pêcheurs, les Garde-côtes et les forces de la Surveillance des ressources halieutiques qui défendent tous la souveraineté nationale.

Une prière pour la paix en Mer Orientale à Hô Chi Minh-Ville.  Photo : VNA/CVN


À cette occasion, un message du président du Conseil du Sangha de l'Eglise bouddhique du Vietnam sur la paix en Mer Orientale a été lu. Dans ce message, le Vénérable Thich Phô Tuê a appelé l'Association bouddhiste de Chine et les bouddhistes du monde entier à élever leur voix pour défendre la justice, demander au gouvernement chinois de respecter ses engagements internationaux, ainsi que l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale des pays voisins, dont le Vietnam.

Après la cérémonie, les bouddhistes des 24 arrondissements et districts de la mégapole du Sud ont fait des dons en faveur du Fonds pour Truong Sa qui a été lancé par le Comité municipal du Front de la Patrie du Vietnam.

Début mai 2014, la Chine a effrontément implanté sa plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 protégée par des dizaines de navires, dont plusieurs bâtiments de guerre, et des avions dans les eaux vietnamiennes, 80 milles marins à l'intérieur du plateau continental et dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Les navires d'escorte chinois ont utilisé des lances haute-pression et délibérément percuté les navires vietnamiens chargés de faire appliquer la loi, en endommageant plusieurs et blessant de nombreux membres d'équipage. Les navires chinois ont encerclé, harcelé et pourchassé les bateaux de pêche vietnamiens, voire blessé et menacé la vie de pêcheurs vietnamiens. Le 26 mai 2014, le bateau de pêche chinois immatriculé 11209 a percuté et coulé un bateau de pêche de Dà Nang dans une pêcherie traditionnelle de l'archipel de Hoàng Sa (Paracel) du Vietnam.

Fin mai 2014, la Chine a déplacé et installé sa plate-forme pétrolière à 15 degrés 33 minutes 22 secondes de latitude Nord et 111 degrés 34 minutes 36 secondes de longitude Est, à 25 milles marins à l'Est-Sud-Est de l'île de Tri Tôn de l'archipel de Hoàng Sa du Vietnam, à 23 milles marins à l'Est-Nord-Est de son ancien emplacement, mais toujours sur le plateau continental du Vietnam, continuant de violer les droits souverains et la juridiction du Vietnam.

Le 1er juin, la Surveillance des ressources halieutiques du Vietnam a constaté que la plate-forme de forage chinoise n'avait pas une position fixe actuellement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.