27/03/2021 21:22
Le 26 mars, le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên, a dirigé le groupe de travail du Comité directeur national de la lutte et de la prévention du COVID-19. Était mis à l’ordre du jour, le suivi de la vaccination anti-COVID-19 et le déploiement des mesures de prévention de l'épidémie qui sont toujours de mises, notamment à Hô Chi Minh Ville.
>>COVID-19 : aucun nouveau cas n’est signalé le 27 mars
>>Le Vietnam dénombre cinq nouveaux cas


Le vice- ministre Dô Xuân Tuyên (1er à droite) a inspecté le 26 mars le travail de vaccination de l’hôpital Hung Vuong à Hô Chi Minh-Ville.


La vaccination au Vietnam est en cours depuis le 8 mars 2021. Avant cette date, le secteur de la santé de Hô Chi Minh-Ville avait organisé une formation sur la sécurité vaccinale pour les établissements médicaux et les cadres médicaux, et avait élaboré un calendrier d'injection.

Au 25 mars, ce sont 1151 agents de santé à Hô Chi Minh-Ville qui ont été vaccinés. Voici le detail : Hôpital des maladies tropicales (904 personnes) ; hôpital de 11e arrondissement (20) ; hôpital Hùng Vuong (44) ; l'hôpital de la guerre de Cu Chi (46) ; hôpital de Cu Chi (39) ; hôpital Trung Vuong (98).

Le 26 mars, l'hôpital de Tân Binh a vacciné 50 personnes, l'hôpital Hung Vuong, 41 personnes, portant le total à 85 personnes, et l'hôpital de Binh Chanh 22 personnes. On s'attend à ce que d'ici la fin de la semaine, 1.264 personnes en plus soient vaccinées. La première phase de vaccination devrait se terminer vers la mi-avril 2021.

C’est ce travail de vaccination que sont venus examiner  Dô Xuân Tuyên, des représentants des départements du ministère de la Santé ainsi que les dirigeants du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville. En particulier, ils ont pu assister aux actions de dépistage, de vaccination et de gestion post-vaccination mis en œuvre à l’hôpital Hùng Vuong.

Les résultats sont encourageants. Accompagnant la délégation, Hoàng Thi Diêm Tuyêt, directrice de l'hôpital Hùng Vuong, a déclaré que cet hôpital avait reçu 200 doses de vaccin. Selon le plan, l'hôpital a mis en oeuvre 44 injections. Les cadres médicaux qui ont été vaccinés ont fait l'objet d'un suivi de santé post-injection. Aucun n’a déclaré d'effets indésirables dans les 30 minutes après l’injection. Moins de 10 cas ont eu des réactions de fièvre légère, ce qui est une réponse normale du corps aux nouveaux antipyrétiques. L’état de santé est demeuré ensuite bon et stable.

Se protéger et se tenir prêt pour la vaccination à grande échelle

Après avoir écouté les rapports des dirigeants du secteur de la santé de la ville et des représentants des services concernés, le vice-ministre de la Santé, Dô Xuân Tuyên a évalué que la mise en œuvre de la vaccination anti-COVID-19 dans la région était jusque là très bien menée.


Le vice-ministre de la Santé Dô Xuân Tuyên (2e, à gauche) inspecte l’hôtel Norfolk à Hô Chí Minh, où les étrangers sont en quarantaine.
 


Outre la vaccination, Dô Xuân Tuyên a de nouveau mis l’accent sur le dépistage en amont. Il a suggéré en effet que les centres de vaccination doivent effectuer un dépistage approfondi, et non pas seulement regarder le nombre de vaccinations. Un dépistage bien effectué minimise les réactions post-injection au niveau le plus bas.

Actuellement, le vaccin contre le COVID-19 est en cours de déploiement pour vacciner neuf groupes prioritaires, en particulier les agents de santé en première ligne de la prévention de l'épidémie. Mais dans un proche avenir, lorsque la quantité de vaccin sera suffisante, la vaccination atteindra une grande partie de la population.

Afin d'être prêt pour cette nouvelle phase à plus grande échelle, le vice-ministre de la Santé a ordonné que le secteur de la santé de Hô Chi Minh-Ville forme soigneusement les ressources humaines directement impliquées dans le travail de vaccination et ce à tous les niveaux (arrondissements, districts et établissements médicaux). Chaque strate devra être partie prenante de la preparation du plan de vaccination.

En attendant le déploiement de la vaccination à grande échelle, Dô Xuân Tuyên a souligné également que la ville doit continuer à faire des efforts pour mettre en œuvre les mesures de prévention et continuer d’en faire de véritables "boucliers" contre l’épidémie, afin de maintenir les résultats positifs réalisés jusque-là.

Texte et photos : Quang Châu/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Une palette de programmes promotionnels chez Saigontourist Les établissements membres de Saigontourist proposent des programmes promotionnels du 1er avril au 30 juin. Des réductions allant jusqu’à 60% sont appliquées sur les tarifs de chambres, en plus d’autres services à prix cassés.