22/03/2018 18:07
Suite à de nombreuses politiques incitatives, le secteur des startups au Vietnam est en plein essor, particulièrement à Hô Chi Minh-Ville. Mais cet "écosystème" doit encore être consolidé.
>>Investissement à risques à l’étranger, nouvelle approche pour le Vietnam

Vihat est une startup appréciée.

Un modèle viable

Afin de promouvoir les startups, la mairie de Hô Chi Minh-Ville a élaboré de nombreuses politiques et programmes ad hoc. On trouve ainsi par exemple le programme de soutien pour les petites et moyennes entreprises, les mesures de renforcement de la compétitivité et de l'intégration internationale sur la période 2016-2020, le plan de mise en œuvre de la résolution N°35 du 16 mai 2016 du gouvernement concernant le soutien au développement des entreprises jusqu'en 2020, le plan de perfectionnement de "l’écosystème start-up" à Hô Chi Minh-ville ou le règlement de coopération des unités étatiques visant au soutien des startupers...

D’après Lê Thanh Liêm, vice-président permanent du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, la ville a identifié le modèle de développement économique durable dans le sens de l'économie du savoir et de la croissance verte sur des bases scientifiques et technologiques.

Ces mécanismes et politiques contribuent à la formation d’un environnement d’affaires innovant pour la ville ayant un effet décisif sur la communauté d'affaires de la ville et de la région. Ainsi, plusieurs résultats concrets ont déjà pu être recensés ne serait ce qu’à propos de la création d’un réseau d’entreprises favorisant l’entraide et limitant le gaspillage de ressources ou du développement de l’esprit d’entreprise et d’innovation qui a longtemps fait défaut au pays.

Il est à noter en ce sens l’établissement du Centre de soutien des startupers (Sihub, d’une surface de plus de  2.000 m²) à Hô Chi Minh-ville, véritable modèle en la matière, ayant pour but de soutenir aussi bien les startups que les entreprises scientifiques et technologiques concernant la création d’entreprise ou le fonctionnement.

Comme de nombreuses entreprises "en enfance" issu de l’incubateur Sihub, la Sarl de technologie Vihat s’est imposée sur le marché grâce à l’informatique, à savoir son logiciel TeraApp conçu pour la gestion de clientèle. Un an après son accès au marché, la compagnie a déjà atteint le plafond des 10.000 clients.

Dinh Thai Hà, directeur de la Sarl Vihat, explique : "Ce logiciel est le fruit des efforts d’ingénieurs vietnamiens. Il y eut de nombreuses pressions issues d’entreprises et d’investisseurs mais Vihat n’était pas encore prête, nous voulions atteindre la perfection pour notre produit avant d’aborder tout considération commerciale. Cela n’a pas entamé notre business plan".

En outre, la mégapole du Sud a également mis en service le laboratoire OpenLab au Centre d'analyse expérimentale (CASE), associé aux autres Openlab gérés par Microsoft ou Bosch et dédiés aux projets startup dans le domaine de la microbiologie.

Importance de l’épanouissement créative

Les startupers présentent leurs produits dans une exposition organisée à Hô Chi Minh-Ville.

Selon Nguyên Ky Phung, vice-directeur du Service municipal des sciences et de la technologie, la construction d’un système économique dédié aux technologies de pointe et à la croissance rapide sur le long terme est un levier de développement socio-économique majeur.

638 projets ont été enregistrés en 2017 grâce à des activités de soutien telles que l’émulation de l’interaction entre investisseurs, experts et société de conseil ou encore la gratuité de certains colloques de formation et des prestations liées au marketing ou à la publicité (médias, expositions, bureaux),...

Le programme de soutien de l’innovation et des startups (SpeedUp 2017) est ainsi largement déployé. Il vise à soutenir les montages financiers sur lesquels reposent les projets startup. Après une année de mise en œuvre, 30 projets, sur 90,  ont été déclarés éligibles et financés à hauteur de 22,4 milliards de dôngs.

Bùi Hà Thai,  directeur du projet startup Schoolbus, témoigne : "Le programme SpeedUp joue un rôle très important car permettant aux startupers d'atteindre des objectifs plus ambitieux dans le futur. Le soutien du programme aide mon entreprise à améliorer le système, à assurer la qualité des cursus et à promouvoir la marque  Schoolbus".

Cependant, selon les experts, la valeur des entreprises nouvellement fondées grâce à SpeedUp 2017 est encore faible comparée aux autres entreprises de même nature établies en même temps dans le reste du monde. En effet, actuellement, 66,7% des entreprises vietnamiennes sont évaluées à moins de 500.000 de USD et seules 3 entreprises à plus d’un million de dollars.

Nguyên Viêt Dung, directeur du Service municipal des sciences et de la technologie, a indiqué qu’"à la première étape de l’aventure startup, la ville avait réussi, mais en profondeur, des efforts devaient être mis en œuvre. On ne +rêve+ pas d’avoir des startup évaluées à des milliards de dollars comme dans la Silicone Vallée  (États-Unis), mais il faudrait tout de même pouvoir garantir la viabilité de nos entreprises, au moins s’agissant de leur trésorerie. Actuellement, au Vietnam, certaines startup ne valent que quelques dizaines de millions de dollars, ce qui ne permet de survivre en cas de crise économique grave et longue".

À titre de conclusion, on peut retenir que les résultats de l'écosystème startup de Hô Chi Minh-ville forment une base probante pour la stratégie de développement de la région du Sud-est.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.