24/03/2018 18:42
Le 23 mars, plus de 110 élèves ont rencontré les responsables du Service de l’éducation et de la formation de Hô Chi Minh-Ville. Il s'agissait d'un événement annuel visant à écouter les réflexions et les souhaits des élèves concernant l’apprentissage et l’environnement éducatif.
>>Le système d’éducation américain en vedette dans une exposition à Hô Chi Minh-Ville
>>Renforcer la coopération entre universités en matière technique et technologique

La lycéenne Pham Song Toàn s'exprime.

Lors de la rencontre, Hoàng Hanh Nhi, lycéenne de Trân Dai Nghia (1er arrondissement), a formulé sa proposition : "Je veux diminuer le nombre d’heures de cours et pouvoir choisir mes matières préférées pour valoriser mes points forts".

Étant un cadre de l’Union de la jeunesse communiste, Hai Phuong, élève du lycée Nguyên Huu Câu (district de Hoc Môn), a estimé qu'"actuellement, de nombreux élèves ne s’intéressent pas aux activités organisées par l’Union de la jeunesse communiste. Cela s’explique en partie par le fait que l’apprentissage occupe trop de temps, y compris les cours formels et supplémentaires. Je souhaite que les enseignants organisent plus d'activités ludiques pour encourager les élèves à y participer".

Pham Song Toàn, lycéenne de Long Thoi (district de Nhà Bè), a souhaité que les dirigeants de la ville investissent dans le développement des zones suburbaines au profit de l’accès des élèves au divertissement et à la pratique du sport.

D’autres opinions ont ainsi été proposées aux dirigeants, telles que le programme de savoir-faire à améliorer, notamment l’éducation sexuelle. En effet, l’enseignement du savoir-vivre et du savoir-faire est  actuellement insuffisant et peu efficace du fait que les manuels ne sont pas régulièrement mis à jour. En outre, les élèves souhaitent que les enseignants deviennent leurs amis dans l’éducation et la vie.

À propos de ces doléances, Lê Hông Son, directeur du Service municipal de l’éducation et de la formation, a déclaré que lui et ses équipes feraient le maximum afin d’améliorer la qualité et l’environnement éducatif, en renforçant notamment l’accès au loisir et au sport ainsi que les matières d’éducation civique.
 
Texte et photo : Quang Châu/CVN









 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.