06/04/2020 14:00
À Hô Chi Minh-Ville, en cette période où le Vietnam applique le confinement social pour lutter contre la contamination du coronavirus dans la communauté, les démunis bénéficient d’aides précieuses pour surmonter les moments difficiles.

>>Lutter contre l’épidémie de COVID-19, une guerre pour la vie
>>Coronavirus : l'inquiétude des salariés face aux mesures de restriction
>>Le vice-PM Vu Duc Dam souligne le strict respect du confinement social

 

Des dons qui aident les plus démunis à surmonter les moments difficiles.
Photo : K14/CVN 


"As-tu assez d’argent pour acheter du riz ? Je connais un endroit d'en distribuer gratuitement. Vas-y vite. Je viens moi-même d’en recevoir une boîte", a annoncé Mme Bay à son amie. Et puis de la diriger vers l’endroit en question, le restaurant végétarien Binh An situé au 6e quartier 6, 10e arrondissement. Une journée gagnée et remplie de bonheur pour les deux femmes.

Pour les plus pauvres qui gagnent leur vie grâce à la vente de tickets de loterie ou de lavage de vaisselles notamment, le confinement social pose de nombreuses difficultés. Cependant, en plus des politiques déployées par les localités en faveur de ces personnes, il y a des bienfaiteurs qui mènent également des actions philanthropiques.

11h00. La chaleur étouffante ne décourage pas les employés du restaurant Binh An. Tous sont affairés à la préparation de boîtes de riz. Devant le restaurant, une petite annonce : "Riz gratuit pour les vendeurs 
de tickets de loterie et les défavorisés".
 

Une veille dame vient de recevoir un cadeau des bienfaiteurs. 
Photo : K14/CVN 


Chaque jour, le restaurant offre près de 50 boîtes de riz, des sachets de nouilles instantanées, du lait ainsi que des masques de protection. "La valeur de ces cadeaux n’est pas grande mais nous sommes heureux de pouvoir venir en aide à ceux qui en ont le plus besoin", a confié la représentante du restaurant. "Leur vie est d’autant plus difficile face au COVID-19", a-t-elle ajouté.

En recevant une boîte de riz, un homme, clairement ému, a du mal à cacher son émotion. "Je vis de la collecte de bouteilles en verre. Ces derniers jours ont été difficile et la collecte, rare. Mon revenu a également baissé de manière drastique. Cette boîte de riz m’aide beaucoup. Les habitants de Hô Chi Minh-Ville ont vraiment le cœur sur la main", a partagé M. Thành.


À quelques kilomètres du restaurant Binh An, un tricycle, également chargé de boîtes de riz et autres denrées, s’arrête dans un coin de la rue Nguyên Thi Minh Khai (3e arrondissement) en attendant le passage de personnes dans le besoin. Ces dons sont plus que significatifs pour les plus démunis et les personnes sans domicile fixe en ces temps difficiles.

Autant d’histoires émouvantes qui nous donnent foi en la solidarité des Vietnamiens en toute circonstances et dans n’importe quelle situation.

Vân Anh/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Inauguration d'un téléphérique disposant du pilier le plus haut du monde Le téléphérique Cat Hai - Phu Long qui relie les communes de Dông Bai et de Phù Long, district de Cat Hai, ville portuaire de Hai Phong (Nord), a été inauguré le 6 juin.