11/11/2021 22:38
La fin de l'année est considérée comme une période en or pour les exportations en raison de la forte demande des marchés, en particulier pour celles de Hô Chi Minh-Ville qui viennent de sortir de la crise causée par le COVID-19.
>>Les travailleurs reprennent le chemin des usines de Hô Chi Minh-Ville
>>Des solutions pour reprendre le plus rapidement possible la production
>>Le prêt-à-porter vietnamien à la conquête du marché domestique

L'industrie du textile et de l'habillement s’efforce d’atteindre son objectif.

Le marché reprend progressivement grâce aux efforts des capitaines d’industries pour rétablir la production et les activités commerciales. Bien qu’elle ait été fortement touchée par l'épidémie, l'industrie du textile et de l'habillement affiche toujours un taux de croissance positif, avec un chiffre d'affaires de 29 milliards d'USD à l'exportation au cours des neuf premiers mois de l'année. 

Pham Van Viêt, vice-président de l'Association du textile, de la broderie et du tricot de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré : "Il est vrai que nos clients ont transféré quelques commandes vers d'autres pays, mais il s'agit de très petites quantités. Nos usines pourront répondre aux nouvelles commandes jusqu'à Nouvel An lunaire. Notre préoccupation est centrée sur d’éventuelles fluctuations causées par l'épidémie. Nous sommes confiants, le marché vietnamien va se redresser".

De même, l'industrie du cuir et de la chaussure se relance également, s'efforçant d'atteindre son objectif d'exportation. Elle devrait maintenir une hausse de 8,3% grâce à la stabilité des commandes. En plus d’organiser des heures supplémentaires, les entreprises essayent d’augmenter aussi la productivité du travail en réduisant les étapes superflues.

Nguyên Chi Trung, président du conseil d'administration du groupe Gia Dinh, a informé : "D'ici la fin de l'année, la croissance des entreprises atteindra 3% à 4% par rapport à la même période de 2020. Bien que cette croissance soit encore limitée en raison de l’impact épidémique et de la pénurie de main-d'œuvre, c'est un point positif et une grande motivation pour créer une dynamique de développement en 2022".

L'industrie du cuir et de la chaussure connaît des signes positifs de redémarrage en cette fin d’année.

De nombreuses entreprises à Hô Chi Minh-Ville ont pris trois mois de retard. Elles doivent ainsi aujourd’hui accélérer pour atteindre leurs objectifs de production sur l’année.

Chu Tiên Dung, président de l'Association des entreprises de Hô Chi Minh-Ville, a suggéré : "La relance du marché va se faire en douceur et c’est aux entreprises de préparer des plans appropriés vis-à-vis de nouvelles commandes. Nous avons organisé de nombreuses conférences commerciales en ligne pour chercher des clients pour nos entreprises, ce qui permettra de rétablir progressivement le nombre de partenaires".

Selon Bùi Ta Hoàng Vu, directeur du Service de l'industrie et du commerce de Hô Chi Minh-Ville, en plus de connecter l'offre et la demande avec les marchés étrangers, la ville soutiendra aussi les entreprises pour leur permettre de trouver des opportunités d'investissement sur de nouveaux marchés.

La pandémie est une opportunité pour les entreprises de restructurer leur stratégie d'exportation de manière durable et sur une base prudente et flexible, afin d'éviter au maximum les perturbations dues aux fluctuations du marché mondial.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.