30/09/2019 23:33
La mégapole du Sud se concentre sur le tourisme médical au service du développement socio-économique local et de l'attirance des touristes, surtout les étrangers. 

>>Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025
>>Plus de 4,3 millions de touristes étrangers à Hô Chi Minh-Ville en six mois
 

Le tourisme dentaire se développe graduellement au Vietnam.


Selon la directrice adjointe du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thi Anh Hoa, chaque année, la mégapole du Sud accueille de nombreux patients venus de différentes localités du pays, ainsi que des Viêt kiêu et des étrangers pour des consultations médicales. Un taux qui représente environ 40% des patients de la ville. Ce sont les frais médicaux très accessibles et les services majoritairement conformes aux normes internationales qui font la renommée de la région.

D’après les statistiques des hôpitaux de Hô Chi Minh-Ville, le besoin des touristes nationaux et internationaux de faire appel à des soins de qualité est très élevé.

Plus précisément, l'hôpital Cho Rây a traité en 2014 près de 1.200 patients étrangers, dont plus de 900 personnes de pays développés comme les 
États-Unis, l'Australie, la République de Corée, la Russie, le Japon... De même, l'Hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP) examine chaque année 18.000 Cambodgiens et quelque 1.000 patients d'Europe, d'Asie, d'Amérique, d’Australie...

Selon l'Association d'endocrinologie génésique et d'infertilité de Hô Chi Minh-Ville, les trois hôpitaux Tu Du, An Sinh et Van Hanh accueillent quelque 500 étrangers par an pour des traitements d’infertilité.

En outre, d’après le représentant de l'Hôpital d'odonto-stomatologie de Hô Chi Minh-Ville, en 2014, il y a eu environ 300 Viêt kiêu (Vietnamiens d'outre-mer) et étrangers pour consultations médicales. Plus récemment, ce nombre s’élevait à 500 personnes.

Pour répondre aux besoins des touristes, la mégapole du Sud a décidé de développer cinq catégories de tourisme médical comprenant la dentisterie, la médecine non traditionnelle, la médecine esthétique, l’examen physique et le dépistage de maladies doté de services avancés.

Ce plan a été mis en œuvre par les services de la santé et du tourisme de la ville en juin 2017.

Une clinique dédiée à la patientèle étrangère

 

Une vue de l'Hôpital universitaire de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville. 


En 2016, l’HUMP a reçu 22.000 patients venant de l’UE principalement. Un nombre en croissance constante qui a permis, en 2017, d’y ouvrir une section clinique internationale destinée aux étrangers. Cette zone qui est située au 7e étage du bâtiment A, comprend deux salles d’accueil, une clinique spécialisée et une autre générale.

Le personnel médical est composé majoritairement de spécialistes et de conférenciers de l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville. Des experts qui possèdent beaucoup d’expériences dans les secteurs de la médecine générale, de la cardiologie, des maladies respiratoires, de la neurologie, de l'hépatologie, de la stomatologie, de l'orthopédie, et de l'endocrinologie. Parallèlement, l'hôpital dispose d'un service clientèle spécifique, maîtrisant de nombreuses langues étrangères dont l'anglais, le chinois, le coréen et le cambodgien.

Selon le Professeur-Docteur Truong Quang Binh, directeur adjoint de l'
HUMP, cet établissement a toujours accordé une grande attention aux exigences croissantes des étrangers en matière d'examen et de soins médicaux. Une volonté qui explique la création d'une clinique internationale intégrant des qualifications professionnelles élevées, des procédures spécifiques et des équipements médicaux modernes. L'HUMP est l'une des adresses les plus fiables et prestigieuses du Vietnam pour les patients étrangers. À l’avenir, cet hôpital ouvrir deux cliniques internationales supplémentaires.


Selon le représentant du secteur de tourisme de la ville, les voyagistes doivent lancer des programmes de consultation au service des touristes étrangers.

La directrice adjointe du Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thi Anh Hoa, ajoute que pour développer davantage le tourisme médical, les hôpitaux doivent continuer à améliorer la qualité de l’expertise des médecins ainsi que du personnel médical. Il est nécessaire de renforcer les coopérations entre les voyagistes et les hôpitaux.

En 2018, dans l’objectif de promouvoir le tourisme médical, le Service de la santé a également déployé des activités telles que des conférences sur le développement du tourisme médical, le festival du tourisme dentaire ou encore le lancement du livre Câm nang du lich y tê TP Hô Chi Minh (Guide touristique médical de Hô Chi Minh-Ville).

Texte et photo : Thu Huong - Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Les sites incontournables de Dông Thap Dông Thap est l’une des treize localités du delta du Mékong. Elle fait partie de la région de "Dông Thap Muoi", surnommée "la Plaine des Joncs". Située à 165 km de Hô Chi Minh-Ville, cette jolie province au charme unique du Sud est une base idéale pour explorer la région.