31/05/2019 23:35
WebGIS (système d’information géographique basé sur le Web), une carte interactive, crée pour gérer les épidémies à Hô Chi Minh-Ville. Appliquée depuis 2016, elle est le fruit de partenariat entre le Centre municipal de santé de prévention et celui d'application du système géo-informatique relevant du Service municipal des sciences et des technologies.
>>D-MOSS, un système pour prévoir les épidémies de dengue
>>Consolider la prévention des maladies non transmissibles
>>Hô Chi Minh-Ville lutte contre les risques d’épidémie de rougeole

Le système WebGIS permet la gestion informatique d’épidémies.

Après sa diffusion à titre d’essai dans six communes et quartiers, la carte WebGIS sera bientôt disponible dans la totalité des 24 arrondissements et districts de Hô Chi Minh-Ville, a informé Nguyên Dinh Dung, chargé de ce projet.

D’après Quach Dông Thang, du Service municipal des sciences et des technologies, avant l’application WebGIS, la gestion des épidémies de mégapole du Sud était réalisée sur papier ou sur logiciel Excel, un processus très lent, notamment dans la sélection des données statistiques. Avec la carte WebGIS, elles sont dès à présent numérisées. Concrètement, les données sont collectées et synchronisées depuis deux sources: les hôpitaux et les stations médicales de communes ou de quartiers.

"Sur cette carte numérique, on peut voir les zones dotées de points rouges et oranges où surgissent de nouveaux cas épidémiques", a expliqué un employé du projet WebGIS.

Transfert de technologies

Des employés de HCMGIS observent la carte informatique d’épidémies.

Jusqu’à fin mai, cette application informatique a été rattachée à 81 hôpitaux, 90.000 malades ont pu être répertoriés avec 440 foyers épidémiques. "Elle permet de les isoler, et de déterminer la tendance d’infection; puis, elle propose des mesures de prévention, de lutte, ainsi que de désinfection", a informé Pham Quôc Phuong, directeur du Centre d’application du système géo-informatique (HCMGIS).

À ce jour, le système WebGIS a fait la synthèse les données de trois épidémies (maladie main-pied-bouche, dengue et Zika). Maintenant, le groupe d’experts chargés de ce projet collecte les données concernant la rougeole. D’ici la fin de cette année, les éléments relatifs aux maladies dont la grippe, la diarrhée, la typhoïde et la coqueluche seront recueillis.

Le Centre de médecine de prévention de Hanoï négocie actuellement pour la signature du contrat de location du logiciel. HCMGIS est prêt à transférer la technologie à d’autres territoires, dans le but de rehausser l’efficacité de la gestion des épidémies à l’échelle nationale.


Le Centre d’application
du système géo-informatique

Fondé en 2004, le Centre d’application du système géo-informatique est chargé de collecter et gérer les données numériques de Hô Chi Minh-Ville. GIS (système d’information géographique) est appliqué dans divers domaines tels que la gestion de l’octroi de licences d’affaires, de produits forestiers, d’animaux sauvage; la promotion touristique; etc. WebGIS constitue le premier projet dans le secteur de la santé.
 

Texte et photos: Hoàng Phuong - Bich Trâm/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le géoparc de Dak Nông, l’une des plus belles réserves naturelles du Vietnam Le géoparc de Dak Nông, situé dans la province du même nom sur les hauts plateaux du Centre, est l’une des plus belles Réserves naturelles du Vietnam que les autorités souhaitent voir inscrire sur la Liste mondiale des géoparcs de l’UNESCO.