11/05/2018 11:45
Hô Chi Minh-Ville souhaite que la Fédération d’industrie et de commerce de la préfecture japonaise de Nagasaki continue à déployer cette année le programme d’échanges des étudiants avec la ville, selon Lê Thanh Liêm, vice-président permanent du Comité populaire municipal.
>>Coopération inter-universitaire Vietnam - Japon
>>Séminaire international sur les tendances du développement de l’éducation universitaire

Les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville ont reçu une délégation de la préfecture japonaise de Nagasaki le 10 mai dans la mégapole du Sud. Photo: VNA/CVN

Louant l'initiative d'organiser le programme d'échanges entre les étudiants des deux localités, M. Liêm a remercié la fédération d'avoir soutenu les étudiants de Hô Chi Minh-Ville durant l'année scolaire 2016-2017, en recevant jeudi 10 mai Takushima Toshio, président de la Fédération d'industrie et de commerce de la préfecture de Nagasaki.

"En 2018, Hô Chi Minh-Ville veut coopérer avec les localités japonaises pour organiser des activités culturelles à l'occasion du 40e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques", a-t-il indiqué.

Il a également sollicité le soutien de ladite fédération pour les programmes d'échanges des étudiants et de coopération pour améliorer la qualité des ressources humaines de la ville.

Pour sa part, Takushima Toshio a déclaré qu'il était heureux de voir que Hô Chi Minh-Ville avait envoyé deux délégations d'enseignants et d'étudiants à Nagasaki pour les échanges avec des étudiants japonais.

Il a souligné que Nagasaki espérait recevoir l’assistance de Hô Chi Minh-Ville pour mettre en œuvre pour le long terme ce programme d’échange des étudiants, en vue de resserrer les liens bilatéraux.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

Pour édifier un environnement touristique sans tabac La 6e conférence des pays de l’ASEAN sur l’édification des villes sans tabac a été organisée mardi 20 novembre dans la ville de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Elle était placée sous les auspices du ministère vietnamien de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé au Pacifique occidental.