05/07/2018 16:25
En collaboration avec Hô Chi Minh-Ville et la province de Binh Duong (Sud), les investisseurs allemands et néerlandais sont en train de déployer des projets de construction de villes intelligentes. Outre les nouvelles solutions et technologies, plusieurs produits seront commercialisés pour répondre au développement de ce secteur.
>>Forum de coopération franco-vietnamienne pour une ville intelligente et durable
>>Le Japon aide Binh Duong à construire la ville intelligente

La  révolution industrielle 4.0 est une dynamique irréversible qui inspire les jeunes.
Photo: VNA/CVN

Le géant allemand Bosch est actuellement parmi les plus grands investisseurs étrangers au Vietnam. Pour la construction d'une usine de courroies automobiles dans le parc industriel de Long Thành (province de Dông Nai), Bosch a décaissé environ 380 millions dollars.

Un laboratoire moderne de Bosch

Outre la production industrielle, Bosch tire davantage son épingle du jeu dans les projets de construction de villes intelligentes, avec ses technologies et ressources humaines qualifiées.

Lors de la Conférence de l'Internet des objets (Internet of things - IoT), le directeur général de Bosch Vietnam, Guru Mallikarjuna, a déclaré que l'entreprise vient d'investir 450.000 dollars pour à la construction d’un nouveau laboratoire exclusivement dédié à la recherche de solutions pour les villes intelligentes et de l'industrie 4.0

Au sein du laboratoire, 30 employés vont développer et tester les différentes solutions telles que: la mesure non intrusive (NILM - Nonintrusive load monitoring), le système de transport intelligent (STI), la gestion de parking et de stationnement (IPM - International parking management) et d'autres solutions de connectivité. Bosch prévoit dans l’avenir d’élargir davantage leur marche de manœuvre afin que Hô Chi Minh-Ville devienne le nouveau centre spécialisé de l'Internet des objets pour le marché de l'Asie du Sud-Est.

Les motos électriques de Bosch à titre expérimental dans la province de Binh Duong.
Photo: VNA/CVN

Dans le passé, Bosch, en collaboration avec plusieurs universités, a étudié le fonctionnement d’un système de motos électriques à titre expérimental dans les villes de Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang ainsi que dans la province de Bình Duong. Il s’agit d’une solution technologique de transport dans les villes intelligentes. Grâce à l'intégration du système informatique dématérialisé (Cloud computing system), la moto électrique de Bosch est facile à utiliser et dispose d’un dispositif de contrôle. Cette solution permet aux utilisateurs  de manipuler leur véhicule à distance à travers l'application d'eScooter, disponible sur les "smartphone".

Dans un futur proche, de nombreux nouveaux produits et équipements de Bosch seront commercialisés pour répondre au développement des secteurs importants dans la construction de villes intelligentes. 

Coopérations triparties avec les entreprises du Pays-Bas

À la fin de 2017, en collaboration avec la ville d'Eindhoven (Pays Bas), la province de Binh Duong a mis en place le modèle tripartie dit "État-École-Entreprise" pour développer la ville intelligente.

Selon Joost Helms, directeur d'Eindhoven Academy, après la signature des conventions de partenariat et de coopération, les entreprises néerlandaises commencent à implémenter leurs projets dans la province. Par exemple, outre l'installation des équipements d’éclairage intelligent connecté au wifi, le groupe Philips a simultanément construit un laboratoire pour l'Université internationale de l'Est.

D'après Mai Hùng Dung, vice-président du comité populaire de la province, la construction de la ville intelligente constitue une nouveauté au Vietnam. Dès son lancement à la fin de 2016, le projet "Bình Duong, ville intelligente" avait dores et déjà connu un certain succès avec la collaboration de plusieurs entreprises réputées dans et hors du pays comme Philips, Bosch, NXP, Cisco, NIT, VNPT, Viettel et FPT entre autres.

"À l’heure actuelle, la province s’est essentiellement formée sur le modèle tripartie dit "État-École-Entreprise". Plusieurs entreprises nationales et internationales expriment leur souhait à s'engager dans ces projets", ajoute-il. La province vient notamment d’intégrer un projet de jumelage avec l'Institut taïwanais de technologie et d'industrie afin de coopérer dans plusieurs domaines tels que: la technologie, l’échange des ressources humaines, le développement des parcs industriel de la science, de la technologie et de la ville intelligente.

Thanh Tâm/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.