31/05/2021 23:19
Hô Chi Minh-Ville doit élaborer des plans pour le pire de la pandémie de COVID-19, tout en intensifiant ses efforts pour rechercher des sources de vaccins, a déclaré le 31 mai le vice-Premier ministre permanent Truong Hoà Binh.
>>COVID-19 : Hô Chi Minh-Ville va appliquer la directive 15/2020 depuis le 31 mai
>>Hô Chi Minh-Ville renforce le contrôle dans ses parcs industriels
>>Hô Chi Minh-Ville : don de 2 milliards de dôngs pour la lutte contre le COVID-19

À Hô Chi Minh-Ville, à partir du 0h00 le 31 mai, les rassemblements de plus de cinq personnes hors des bureaux, des hôpitaux et des écoles sont interdits. 
Photo : VNA/CVN


Lors d'une séance de travail avec des représentants du service municipal de la Santé, Truong Hoà Binh a déclaré qu'en dehors des groupes prioritaires, Hô Chi Minh-Ville devrait vacciner les ouvriers et ceux qui travaillent dans les zones industrielles, ainsi que les employés des installations de quarantaine désignées par l'État.

Le vice-Premier ministre dirigeant a demandé à la ville de continuer à protéger la santé des travailleurs médicaux en première ligne de la lutte contre le COVID-19 par le biais de la vaccination.

Le directeur adjoint du service de la Santé municipal Tang Chi Thuong a rapporté qu'au 31 mai, les hôpitaux locaux dispensaient des soins à 221 patients atteints de COVID-19.

Il y a un cas grave transféré de la province méridionale de Long An, a-t-il dit, ajoutant que les patients restants sont dans des conditions stables.

L'hôpital de campagne de Cu Chi traite 100 patients et met en quarantaine 1.200 autres de retour de l'étranger. Pendant ce temps, celui de Cân Gio a admis 127 patients depuis le 6 mars.

Tang Chi Thuong a déclaré que la ville s'était préparée au scénario de 5.000 cas, avec plus de 1.900 lits de service, dont 200 lits de soins intensifs.

Plus tôt le même jour, Truong Hoà Binh a eu une séance de travail avec le commandement de la 7e zone militaire concernant la prévention et le contrôle du COVID-19, en particulier les questions relatives aux établissements de quarantaine concentrés sous sa direction.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.