05/07/2021 17:49
Dans le contexte d'évolutions compliquées du COVID-19, Hô Chi Minh-Ville doit contrôler strictement les entrées et sorties, a-t-on appris lors d’une réunion virtuelle entre la permanence du Comité national de direction de la prévention et du contrôle du COVID-19 et les dirigeants de la mégapole du Sud, tenue lundi 5 juillet.
>>COVID-19 : 247 nouveaux cas et quatre décès supplémentaires à lundi midi 5 juillet
>>COVID-19 : 328 nouveaux cas confirmés lundi matin 5 juillet

Réunion virtuelle entre la permanence du Comité national de direction de la prévention et du contrôle du COVID-19 et les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville, le 5 juillet.
Photo : VNA/CVN

Les dirigeants du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville ont affirmé leur volonté et leurs efforts afin d’assurer de bonnes conditions de vie à la population locale, en particulier des pauvres et personnes en difficulté. Dans les temps à venir, la ville va accélérer les efforts face au coronavirus, dont le renforcement de la gestion et de la supervision des mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie dans les parcs industriels.

Selon les participants, Hô Chi Minh-Ville doit travailler en toute urgence avec le ministère de la Santé et les localités voisines pour  contrôler strictement les entrées et sorties, en veillant à ce que cela n'affecte pas la circulation des marchandises.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, également chef du Comité national de direction de la prévention et du contrôle du COVID-19, a demandé à Hô Chi Minh-Ville, au ministère de la Santé, aux autres organes compétents et aux localités de convenir d'urgence de mesures liées aux activités de déplacement des gens. Selon lui, il est également important d’accélérer le dépistage pour détecter rapidement les cas de contamination.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.