24/03/2020 15:58
"Hô Chi Minh-Ville fournira suffisamment de masques et de soins quotidiens à la population, notamment les personnes vivant dans des zones isolées. En outre, nous procurerons des équipements de travail et de protection aux agents de santé" a souligné le président du Comité populaire municipal Nguyên Thành Phong, le 21 mars.
>>COVID-19 : modèles de confinement à Hô Chi Minh-Ville
>>Coordination pour bien déployer les procédures de quarantaine aux aéroports


Un membre du Centre d'assitance des jeunes de Hô Chi Minh-Ville fait des masques afin de les offrir aux habitants.

Lors de son inspection concernant la prévention de pandémie, le président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thành Phong, a demandé aux arrondissements de rester vigilants en permanence, d’être objectifs et de continuer les efforts de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus (SARS-Cov-2). 

De plus, il est nécessaire d'avoir des plans d’action pour répartir les forces sur place, pour comprendre la situation sanitaire de chaque quartier, notamment pour les personnes âgées. Ils doivent entre autres rappeler aux petits commerçants dans les marchés traditionnels de porter des masques.

Dans la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, en particulier dans les prochains jours, la ville s’apprête à accueillir un grand nombre de citoyens vietnamiens revenant des pays touchés à grande échelle par l’épidémie. 

Nguyên Thành Phong a donc demandé aux cadres des arrondissements de planifier de manière proactive la construction de zones d'isolement concentrées. En outre, ils devront promouvoir la socialisation et mobiliser des ressources locales dans la prévention du COVID-19. Dans le même temps, les services devront mettre en place des équipes d'intervention rapide pour assurer une coordination efficace.

Le président du Comité populaire du 11e arrondissement, Trân Phi Long a fait son rapport à l'équipe d'inspection en déclarant que face à la situation compliquée du COVID-19, il avait été décidé d’installer une zone de confinement dans le lot 1 du  bloc A, de l’immeuble Phu Tho, rue Lu Gia, 15e quartier avec 20 lits disponibles pour les patients contaminés. Cette mesure pourrait être étendue à 100 lits en fonction de l'évolution de la situation épidémique.

Approvisionnement alimentaire halal

Le 11e arrondissement a actuellement isolé 87 personnes, dont 15 personnes en zone de confinement totale et 72 personnes isolées à domicile. Il a été demandé à l'hôpital et au centre local de santé de se coordonner et d’appliquer cet isolement de manière stricte.

Dans le 8e arrondissement, deux cas positifs ont été recensés, 23 personnes sont suspectées et 1.113 sont en confinement à domicile. Un patient contaminé est d’origine Cham. Ainsi, les autorités ont mobilisé la communauté Cham pour en particulier celles qui ont été en contact avec le malade lors des prières à la mosquée de quartier.

Concernant les difficultés dans la prévention et la lutte contre l'épidémie, le président du Comité populaire du 8e arrondissement, Trân Quang Thao, a également indiqué que les masques se raréfiaient et qu’il manquait de réglementation spécifique sur le coût de l'aide alimentaire pour les personnes en isolement. En outre, l'approvisionnement alimentaire halal est difficile en raison de leur régime alimentaire spécifique.

Texte et photo : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.