08/03/2018 00:30
Le projet "Attrait d’experts, de scientifiques et de jeunes créateurs pour les organismes étatiques ainsi que pour les parcs high-tech de Hô Chi Minh-Ville entre 2018 et 2022" a été discuté lors d'un forum tenu le 5 mars dans cette la mégapole du Sud.
>>La jeunesse, force importante de l’innovation technico-scientifique
>>Vingt organisations et individus du secteur des TIC à l’honneur
>>Des responsables de HCM-Ville travaillent avec des groupes américains des TI

Ce projet vise à attirer des scientifiques et des équipes de jeunes experts créatifs de haut niveau.

Il s'agit d'un des projets visant à mettre en œuvre la Résolution N°54 de l’Assemblée nationale sur les mécanismes et politiques de développement de Hô Chi Minh-Ville.

La ville souhaite que ce projet crée un environnement de concurrence juste et égale, afin de créer une percée dans la restructuration des organismes publics et le rehaussement des capacités professionnelles des cadres et fonctionnaires.

Ce projet sera déployé dans les organes administratifs gérés par le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville (à l'exclusion des organes et des unités d’échelon central situés dans la ville et les forces armées). Ce projet se concentre sur les secteurs clés de la ville à savoir industries de base dont industries propres, économie d'énergie, industries auxiliaires, mais aussi neuf services principaux et l’agriculture urbaine.

Des privilèges pour les scientifiques

Lors du forum orrganisé lundi 5 mars par le Comité du Front de la Patrie du Vietnam à Hô Chi Minh-Ville, plusieurs régimes et politiques préférentiels ont été présentés. Ainsi, la ville accordera un salaire mensuel compris entre 80 à 100 millions de dôngs aux experts et scientifiques liés à ce projet. À côté de la politique salariale, la ville encouragera aussi la recherche scientifique et le développement technologique. Ainsi, elle versera 1% de son budget réservé aux travaux de recherche aux experts et scientifiques recrutés. L'allocation totale sera de 50 millions à un milliard de dôngs par personne pour chaque ouvrage.

Les parcs high-tech de la ville doivent recruter des scientifiques de haut niveau.

En outre, les experts et scientifiques profiteront du soutien en termes de logement avec une subvention d’environ 50% du coût de la location (ne dépassant pas 7 millions de dongs par mois). Par ailleurs, des politiques fiscales favorables seront mises en place.

Ce projet présente également les formalités de recrutement. Cependant, pour ce contenu, diverses opinions se sont opposées.  Plusieurs participants ont déclaré que certains règlements du projet préliminaire sont inadéquats, et qu’il faut créer des conditions correspondant à chaque unité. En général, il faudra établir un cadre sur les critères, les procédures d'évaluation pour que les unités étatiques les appliquent dans leur recrutement. Cela augmentera à la fois l'autonomie de l'unité et la responsabilité des chefs des départements et branches.

Lors du forum, beaucoup de délégués ont estimé que les privilèges matériels ne sont pas des facteurs décisifs pour attirer experts et scientifiques. Il est important aussi de construire un bon environnement de travail et de développer un plan de recrutement respectueux et transparent.

D’après le Professeur agrégé Trân Hoàng Ngân, directeur de l’Institut des cadres de Hô Chi Minh-ville, ''ce projet devra offrir un environnement de travail confortable et optimal aux experts et scientifiques afin de remédier aux lacunes des projets précédents''.

Texte et photos : Quang Châu/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.