20/12/2020 22:10
L’exposition "Saigon Still Stories" s’est tenue en septembre dernier à Hô Chi Minh-Ville. Si la photographie de rue demeure un art populaire bien adoré par le public, Philip Vandenberghe a essayé de raconter une autre histoire, plus honnête et plus ordinaire, de la mégapole du Sud.
>>Michael Abadie, "chasseur" de photographies au Vietnam
>>L’homme qui "raconte" le Vietnam en images
>>Alexandre Garel : photos et patrimoine

Philip Vandenberghe.
Photo : TT/CVN
Né dans un petit village en Belgique, depuis son enfance, Philip Vandenberghe aime la photographie et la littérature, et a toujours rêvé d’explorer le monde. Durant les années 1990, il s’est installé à Paris, Berlin et New York, et commencé à capturer des photos en noir et blanc. À cette époque-là, il a surtout gagné sa vie en tant qu’écrivain et scénariste. Il a publié quatre romans, et s’est engagé dans la publicité et dans la réalisation de films...

En 2000, Philip est venu pour la première fois au Vietnam. Il a voyagé à travers le pays avec son appareil photo compact Olympus et a découvert sa beauté grâce à la photographie.

"Les voyages et les photos me permettent de retrouver la paix en reliant mon âme plus profondément avec le monde extérieur. Telle une connexion merveilleuse ! Je me souviens exactement de tous les détails de chaque photo : l'heure, le lieu, le paysage, les gens, le temps, les couleurs, les odeurs, les émotions…".

"Une seule pomme ne racontera pas l’histoire", extrait de l’exposition "Saigon Stil Stories". Photo : PV/CVN

Philip Vandenberghe vit à Hô Chi Minh-Ville depuis deux ans. Tous les soirs, il prend son appareil photo et marche des heures dans les rues. Selon lui, la ville est une collection d’histoires inachevées.

C’est pourquoi il a nommé son exposition de septembre "Saigon Still Stories". Une partie de cette exposition a été présentée dans la salle des expositions Concertgebouw à Bruges (Belgique) en février 2020. Puis il est retourné à Hô Chi Minh-Ville juste avant l’épidémie de COVID-19. "C’était une grande chance de pouvoir retourner au Vietnam", a-t-il dit.

Saigon à travers son prisme

Photo issue de l'album "Children in black and night" N°2.
Photo : PV/CVN

Dans "Saigon Still Stories", Philip a ressenti la ville sous les yeux d’un scénariste. Ses photos représentent la vie quotidienne, sous-titrées de narrations peu ordinaires. Les moments dramatiques ont été bien capturés, les paroles ont été soigneusement rédigées.

Particulièrement, le montage a transformé ces photos comme si elles étaient découpées d’un film one-shot. Chaque photo force les spectateurs à s’arrêter, à réfléchir et à imaginer.

Avant l’exposition, Philip se promenait dans le 4e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Il s’est intéressé particulièrement aux ruelles et aux quartiers là-bas, où les enfants s’amusaient - ils étaient libres, dynamiques et naïfs. Deux albums photographiques Children in black and night ont été ensuite présentés à l’issue de ces rencontres.

"Regarder la télévision en 4:3 à basse résolution", extrait de la collection photographique "From Where I’m Sitting".
Photo : PV/CVN

Pendant la crise sanitaire, il a réalisé une collection de photos abstraites intitulée Take a deep look inside, prise dans un grenier sur la rue Cô Giang. "La beauté réside n'importe où, juste devant vos yeux", a-t-il partagé.

C’est pour cette raison qu’est née ensuite sa collection From Where I’m Sitting. Il a capturé avec son téléphone portable les moments dorés de la vie quotidienne : le moment du diner ou le temps d’un café. Là où on peut admirer et trouver l’énergie et la dynamique de la vie de la mégapole du Sud.

"Je me suis assis, c’était amusant et tout simplement comme ça. Plusieurs professionnels pensent uniquement aux équipements photographiques et oublient la chose la plus importante de ce travail : capturer le bon moment de la réalité", a-t-il aussi ajouté.

Thanh Hang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam, une destination prisée Le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam est une des destinations appréciée en campagne périurbaine de Hanoï. Ce village est tout comme un musée à ciel ouvert et présente les caractéristiques culturelles typiques des 54 groupes ethniques du pays.