05/06/2020 14:42
Hô Chi Minh-Ville a drainé au total 1,6 milliard d'USD d’investissement direct étranger (IDE) en cinq premiers mois de 2020, soit 57,67% par rapport à la même période de l’an passé.
>>Une nouvelle vague d’investissements étrangers attendue à Hô Chi Minh-Ville
>>Les fonds d’IDE injectés à Hô Chi Minh-Ville poursuivent sur leur lancée

Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a tenu le 4 juin une réunion sur la situation socio-économique du mois de mai et en cinq premiers mois de 2020 de la mégapole du Sud. Parmi 47 pays et territoires injectant des IDE dans la mégapole du Sud, figurent les grands investisseurs comme le Japon (44 projets accumulant un fonds de 80,5 millions d'USD), Singapour (70 projets, 50,8 millions d'USD), Hongkong (Chine) (37 projets, 31,5 millions d'USD) et la République de Corée (74 projets,16,4 millions d'USD).

Un chantier de construction à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN
 
Malgré l'épidémie de COVID-19, les capitaux d’IDE affluent toujours à Hô Chi Minh-Ville. Un signe positif montrant que le Vietnam et Hô Chi Minh-Ville en particulier sont toujours des destinations attrayantes pour les investisseurs étrangers. La mégapole du Sud est actuellement prête à accueillir une vague d'investissement étranger dans l'après-COVID-19. En quatre premiers mois de 2020, les flux d’IDE dans la ville ont atteint plus de 1,3 milliard d'USD, selon l'Office des statistiques de Hô Chi Minh-Ville.

Selon le Comité de gestion des zones industrielles (ZI) et zones franches (ZF) d'Hô Chi Minh-Ville (Hepza), entre janvier et avril, les fonds d’investissement domestiques et étrangers injectés dans ces zones sont estimés à près de 118 millions d'USD, soit un bond de 86% en variation annuelle. Les fonds d’IDE inscrits se sont chiffrés à 65,98 millions de dollars, soit 2,58 fois plus en glissement annuel, le solde étant des investissements domestiques.

Selon le président de l'Association des entreprises de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Van Be, ces chiffres continuent d'affirmer que le Vietnam et Hô Chi Minh-Ville en particulier sont une destination sûre pour les investisseurs grâce au succès du gouvernement dans le contrôle de l'épidémie. La ville aura l’opportunité d'accueillir prochainement une vague d'investissements dans le contexte où les investisseurs des États-Unis, d'Europe, du Japon... accélèrent le transfert de leurs chaînes de production au Vietnam, a-t-il estimé.

Partageant ce point de vue, l'ancien chef du comité de gestion de la zone des hautes technologies de Saigon (Saigon Hi-tech Park), Lê Hoài Quôc, a reconnu que d’après les sociétés multinationales, le Vietnam et Hô Chi Minh-Ville en particulier présentaient de nombreux avantages en matière  d’investissements dans l’après-COVID-19.

Stephan Pudwill, vice-président de la société Techtronic Industries (investisseur dans la zone des hautes technologies de Saigon), a expliqué la raison pour laquelle sa compagnie investissait à Hô Chi Minh-Ville : ressources humaines de qualité, bonnes infrastructures et  bons services de logistique, nombreux fournisseurs de qualité. En particulier, les autorités locales s'engagent à accompagner les investisseurs...

Selon un représentant du groupe Cleandye des Pays-Bas, le groupe reçoit toujours un soutien positif des agences, des branches et secteurs de la ville lorsqu’il investit dans la zone industrielle de Hiêp Phuoc (district de Nha Be).

Face à la nouvelle vague d'investissements étrangers, Trân Hoang Ngân, directeur de l'Institut de développement et de recherche de Hô Chi Minh-Ville, a souligné la nécessité d’un ensemble de critères pour sélectionner les investisseurs, en mettant l’accent sur les secteurs  et services des hautes technologies.

En même temps, Dào Xuân Duc, un responsable de Hepza, a proposé la création rapide de zones industrielles spécialisées, en combinaison avec l'attrait des producteurs de matières premières, en particulier pour les industries clés.

Afin de se préparer à la prochaine vague d'investissements étrangers, le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a confié au Service du plan et de l'architecture, en coordination avec Hepza et les agences et unités concernées, la tâche d’examiner la planification des zones industrielles, des zones franches pour lui soumettre des solutions visant à créer un fonds foncier pour attirer les investissements. En particulier, la ville a demandé au Service du plan et de l'architecture, aux ministères et secteurs concernés de soutenir la construction d’une zone industrielle de hautes technologies dans la commune de Pham Van Hai, district de Binh Chanh, couvrant 380 ha.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.