11/06/2019 15:40
Pour faire face à la peste porcine africaine, le Comité de pilotage intersectoriel sur la sécurité alimentaire de Hô Chi Minh-Ville a mis en œuvre de nombreuses inspections et des opérations de surveillance des sources de viande de porc importées dans la ville aux postes de quarantaine pour les animaux et dans les marchés de gros de la localité.
>>Le PM veut redoubler d’efforts contre la peste porcine africaine
>>La peste porcine africaine frappe 46 des 63 villes et provinces du Vietnam

Le Comité municipal de pilotage sur la sécurité alimentaire a effectué des inspections pour contrôler les sources de porcs au poste de quarantaine de Hoc Môn.

À la station de quarantaine des animaux du district Hoc Môn, comme point  de contrôle de  la source de viande porcine importée de la province de Tây Ninh à Hô Chi Minh-Ville, chaque transport de porc via cette station doit être vérifié intégralement ainsi que tous les documents justifiant de l'origine des marchandises… En plus de vérifier également le sceau des marchandises, le personnel de ce poste effectue également des désinfections des camions avant qu’ils n’entrent en ville.

En cas de soupçon, les forces autorisées saisiront temporairement ces viandes de porc et effectueront des prélèvements pour les analyser. Selon la direction du Comité municipal de pilotage, tous les postes de quarantaines doivent continuer à vérifier et à surveiller la circulation des viandes de porc entre les localités adjacentes afin d’éviter tous risques.

Lors de l’inspection du Comité municipal tenue le 8 juin dans le marché de gros de Hoc Môn, où environ 5.000 porcs ont été reçus, Lê Van Tiên, directeur adjoint de ce marché, a annoncé que cette unité a collaboré avec l'équipe 9 du Comité municipal de pilotage pour vérifier continuellement la qualité de la viande sur place. En outre, son comité de gestion organise régulièrement des activités pour l’hygiène de l’environnement, de nettoyage d’ustensiles d’abattage et double la fréquence de désinfection et de stérilisation de l’ensemble du marché afin de minimiser les risques de propagande. "À l'heure actuelle, nous n'avons découvert aucun commerçant fautif. Et pour les cas d’infraction, elles seront strictement traitées", a déclaré M. Lê Van Tiên.

Désinfection des camions de transport de viandes de porcs.

Selon ce dernier, depuis l’épidémie de peste porcine africaine, le nombre de porcs recueilli par ce marché était en légère diminution, parfois seulement de 4.000 par jour. Cependant, actuellement, en raison d’un pouvoir d'achat sur le marché très stable, le nombre de porcs a recommencé à augmenter, passant de 5.000 à 5.200 porcs par jour.

Pham Khanh Phong Lan, chef du département de la gestion de la sécurité des aliments de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que 58 provinces et villes du pays ont la présence de peste porcine africaine, mais Hô Chi Minh-Ville,  le plus grand du pays consommateur de viande n’a encore détecté aucun cas d’infection, ce qui prouve que la surveillance de viande de porc dans la ville est effectuée avec sérieux et efficacité.

Les inspecteurs du marché Hoc Mon vérifient les sceaux de viande de porcs.

Afin d'obtenir les résultats ci-dessus, Hô Chi Minh- Ville a mis en œuvre de manière agressive de nombreuses mesures préventives pour les sources de viande de porc contaminée. Plus précisément, la ville a mis en place 8 points de quarantaine supplémentaires aux portes adjacentes aux provinces et villes telles que Dông Nai, Binh Duong, Tây Ninh, Long An... Ces points de blocage fonctionnent de manière régulière (24/7) et jusqu'à présent, aucun cas de transport de porcs infectés n’entre en ville.

En particulier, Hô Chi Minh-Ville a également dit non au porc venus de lieux suspects. "Actuellement, l'offre de viande de porc à Hô Chi Minh-Ville reste stable. Il n'est donc pas nécessaire de mobiliser de la viande provenant des zones épidémiques. La priorité de la ville est de protéger la santé de la population, ainsi que de protéger ses troupeaux de porc. La ville prévoit également d'importer de la viande de porc d'autres pays ainsi que des stocks de viande de porc congelés afin de répondre aux besoins de la population en cas de rupture de l’offre", a déclaré Pham Khanh Phong Lan.

Texte et photos: Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.