07/12/2021 22:17
Hô Chi Minh-Ville prévoit de donner des injections supplémentaires et de rappel de vaccin contre le COVID-19 à ses habitants à partir du 10 décembre, selon un document soumis par le Service municipal de la santé au Comité populaire municipal pour approbation.
>>Hanoï : vaccination aux adolescents pour la réouverture des écoles
>>Le Vietnam enregistre 14.312 nouveaux cas de COVID-19
>>Le Vietnam contribuera une somme supplémentaire de 500.000 USD à COVAX

Examen médical avant l’injection au sein de l’école primaire de chef-lieu de Cu Chi, à Hô Chi Minh-Ville.

Des injections supplémentaires seront d'abord destinées aux adultes de 18 ans et plus qui ont été complètement vaccinés avec la dernière injection administrée au moins 28 jours et sont immunodéprimés. La priorité sera donnée aux plus de 50 ans.

La ville administrera les injections de rappel aux personnes âgées de 18 ans et plus qui ont été entièrement vaccinées ou qui ont reçu une injection supplémentaire au moins six mois. La priorité sera donnée aux plus de 50 ans, à celles qui souffrent de problèmes de santé sous-jacents, aux personnes nécessitant des soins de longue durée dans les établissements de santé et au personnel médical, en particulier ceux directement impliqués dans la collecte d'échantillons pour les tests et le traitement des patients de COVID-19.

Les vaccins utilisés seront les vaccins approuvés par le ministère de la Santé.

Au 5 décembre, plus de 7,92 millions de personnes à Hô Chi Minh-Ville avaient été vaccinées, dont près de 6,82 millions avaient reçu les deux doses.

Pendant ce temps, Hanoï a administré des doses de vaccins anti-COVID-19 à ce jour à près de 6,2 millions de personnes, soit 94,2% des 18 ans et plus. Sur le total, plus de 5,5 millions de personnes dans la capitale ont été complètement vaccinées.

Vaccination aux adolescents

Hô Chi Minh-Ville a été la première localité du pays à administrer aux 12-17 ans le vaccin Pfizer contre le COVID-19. La phase 1 avait commencé le 27 octobre.

Depuis le 27 octobre, Hô Chi Minh-Ville lance une campagne de vaccination anti-COVID aux adolescents. 

À la fin de la phase 1,651.468 des 665.449 enfants/adolescents avaient été vaccinés, soit 92,8%. Hô Chi Minh-Ville avait enregistré 54 cas de réactions bénignes après injection. Il n'y a eu aucun cas de réactions graves.

Le directeur adjoint du Service municipal de la santé, Nguyên Huu Hung, a déclaré que son service se prépare à cette tâche avec le plus grand des sérieux. Avant le lancement de la campagne, le secteur de la santé s’est coordonné avec le secteur de l'éducation de ces deux localités pour évaluer les conditions de sécurité de ce programme de vaccination.

Le Dr Nguyên Huu Hung a souligné qu'il s'agit d'une campagne importante qui non seulement protège les enfants mais contribue également à assurer la santé et la sécurité de toute la société. L’épidémie de COVID-19 est aujourd’hui sous contrôle mais le risque de propagation demeure toujours élevé.

Cette campagne permettra aux écoles de rouvrir leurs portes ainsi que d’organiser les cours en direct entre les écoliers et leurs enseignants. Elle contribuera à maintenir un maximum d’enseignement en présentiel et donc à offrir à terme des conditions optimales de réussite aux élèves et à lutter contre le décrochage.

Selon le Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, d'ici la fin de l'année, la ville aura besoin d'environ 2,9 millions de doses pour les jeunes âgés de 12 à 17 ans. Elle aura également besoin d’environ 2,1 millions de doses pour les enfants de 3 à 11 ans en 2022. La vaccination pour cette tranche d'âge n'a pas encore été approuvée par le ministère de la Santé.
 
Texte et photos : Lai Giang - Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Préparer les conditions pour accueillir les touristes étrangers Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a présidé, le 24 janvier, en ligne et en présentiel, un séminaire sur la feuille de route et les solutions pour accueillir les touristes étrangers, avec 20 points de connexion dans des villes et provinces.