04/08/2020 11:53
Hô Chi Minh-Ville a essentiellement achevé la fourniture d'une aide financière aux personnes touchées par la pandémie de COVID-19, a annoncé Lê Minh Tân, directeur du Service municipal du travail, des invalides et des affaires sociales.
>>Hanoï mène des activités de volontariat pour la communauté
>>L’élan de solidarité se poursuit après la crise du COVID-19

Les organisations syndicales de Hô Chi Minh-Ville remettent des aides financières aux travailleurs touchés par la pandémie de COVID-19.
Photo : CPV/CVN

La décision sur l'aide financière aux personnes touchées par la pandémie de COVID-19 était conforme à la Résolution N°02 du Conseil populaire municipal, à la résolution N°42 du gouvernement et à la décision N°15 du Premier ministre.

Selon les statistiques du Service municipal du travail, des invalides et des affaires sociales et de 24 arrondissements et districts, la ville avait fourni jusqu’en fin juillet plus de 590 milliards de dôngs (25,6 millions d'USD) à 538.360 parmi les 538 621 personnes touchées, dont 66.020 travailleurs qui ont perdu leur emploi avec plus de 67,5 milliards de dôngs, et ceux dont les contrats de travail ont été temporairement suspendus avec 994 millions de dôngs.

Les arrondissements et districts ont également versé 1,82 milliard de dôngs à d'autres travailleurs libres et plus de 1,33 milliard de dôngs à 1.330 petits commerçants ayant des revenus inférieurs à 100 millions de dôngs par an.

Tous les foyers pauvres et quasi pauvres ont reçu 85,2 milliards de dôngs tandis que toutes les personnes ayant rendu des services méritoires à la révolution et celles bénéficiaires d'aide sociale ont reçu un total de 232,84 milliards de dôngs.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.