21/02/2019 18:33
À Hô Chi Minh-Ville, l'année 2019 sera décisive en matière de réforme administrative. Les autorités municipales s'appuieront sur le degré de satisfaction de la population pour évaluer l'efficacité des services publics.
>>2019 sera l'année décisive pour la réforme administrative de HCM-Ville
>>Six tâches majeures pour 2019, selon le PM Nguyên Xuân Phuc
>>Réforme administrative : Hô Chi Minh-Ville et le Japon renforcent leur coopération

Le secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân, s'exprime lors de l'événement, le 19 février dans la mégapole du Sud.
Photo: Trân Xuân Tinh/VNA/CVN

Le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville a tenu le 19 février une conférence sur la mise en œuvre de la réforme administrative en 2019.

Huynh Công Hung, directeur adjoint du Service des affaires intérieures de Hô Chi Minh-Ville, a informé que le nombre total de services publics en ligne déployés en 2018 avait atteint le chiffre de 767, et que le nombre total de dossiers déposés - en ligne et directement - pour ces services était de 852.023.

Actuellement, à Hô Chi Minh-Ville, la totalité des documents officiels ont été échangés entre les organes de l'État de manière entièrement électronique, avec des signatures numériques, soit plus 3,6 millions de documents. La ville a lancé un mouvement d'émulation sur la réforme administrative en 2018. Ainsi, 572 initiatives et mesures de 399 localités, organes et unités ont été enregistrées.

Ces résultats ne doivent pas occulter certains problèmes, dont le nombre élevé de documents en retard, principalement en matière de terrains, de construction et d'archives judiciaires. Et les progrès dans le traitement des plaintes et dénonciations demeurent lents. En outre, seulement un tiers des districts disposent d'un système permettant de recevoir en ligne les avis des citoyens.

Degré de satisfaction, le critère numéro un

S'exprimant lors de cette conférence, le secrétaire du Comité municipal du Parti Nguyên Thiên Nhân a déclaré que 2019 était l'année de mise en œuvre des avancées administratives. La ville devra travailler minutieusement, de manière synchrone et plus rapidement.

Le Bureau du Comité populaire municipal doit fixer une limite de temps pour le traitement des dossiers, avec un certain nombre de critères concrets. On doit aussi évaluer le degré de satisfaction de la population vis-à-vis des autorités des districts, quartiers et communes, tout en mettant en place un système en ligne de recueil des avis. L'objectif est que le taux de service public de niveau 3 et 4 atteigne de 21% à 30-40% dans l'ensemble de la ville.

"Une percée dans la réforme administrative doit être réalisée. Il faut tenir compte des avis des gens et des entreprises comme mesure d'évaluation de ce travail. En outre, il est nécessaire de rechercher et d'étendre les services publics via l'internet pour servir les citoyens", a souligné le secrétaire du Comité du Parti de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Thiên Nhân.

Trân Vinh Tuyên, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que la ville créerait des conditions favorables pour que les particuliers et entreprises puissent interagir avec les autorités 24h/24, qu'elle promouvrait l'application des technologies de l'information, développerait un cadre d'évaluation de la satisfaction des personnes et entreprises, et évaluerait le sens des responsabilités des dirigeants.

Signature de l'engagement à mener à bien les tâches de réforme administrative en 2019.
Photo: Trân Xuân Tinh/VNA/CVN

De nombreux modèles encore à déployer

Lors de la conférence, les responsables du Service des affaires intérieures ont déclaré qu'en 2019, la ville déploierait de nombreuses mesures associées à un appareil organisationnel simplifié, à un mécanisme de délégation, à une autorisation et à des revenus supplémentaires pour le personnel, les fonctionnaires, visant à créer un encouragement.

Les objectifs spécifiques de Hô Chi Minh-Ville sont les suivants: indice de réforme administrative parmi les sept premiers au niveau national, 30% des procédures administratives traités en ligne au niveau 4, taux de satisfaction des personnes et organisations de plus de 80%. En outre, les autorités municipales vérifieront également le sens des responsabilités des responsables, traiteront de manière radicale les affaires de harcèlement qui causent des difficultés aux personnes et aux entreprises.

Selon Vo Thi Trung Trinh, directrice adjointe du Service municipal de l'information et des communications, la ville se concentrera sur le déploiement d'applications informatiques, ouvrira une base de données partagées, développera un écosystème de données ouvertes et déploiera un portail de services publics et un système du guichet unique électronique.

En 2018, le Service municipal de la santé a également mis en œuvre le modèle "Kios d'enquête sur l'insatisfaction des patients". En plus d'un an, ce modèle a contribué de manière significative à l'amélioration de la qualité des services dans les établissements médicaux. Il s'agit d'un outil pratique aidant les hôpitaux à cerner les avis des patients et de leurs proches, permettant ensuite de traiter efficacement les causes des éventuels problèmes.

Le modèle "Kios d'enquête sur l'insatisfaction des patients" est mis en œuvre avec un écran tactile, installé dans le service d'examen de 53 hôpitaux publics avec 15 interfaces (stationnement, utilisation des toilettes, comportement du personnel, examen médical ou encore achat de médicaments…). Les avis des patients sont transférés directement au Département de contrôle de la qualité de l'hôpital et au Service municipal de la santé.

Trung Khánh/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Prix bas pour rencontres riches Ces dernières années, le fait de passer ses nuits en dortoir est devenu une pratique de plus en plus répandue parmi les visiteurs à Dà Nang. Explications.