30/05/2021 17:00
Phan Dinh Trac, membre du politburo, secrétaire du Comité central du Parti, président de la Commission centrale des affaires internes du Parti et chef adjoint de la permanence de la Commission centrale de direction de la prévention et de la lutte contre la corruption, a eu le 29 mai une séance de travail avec la permanence du Comité municipal du Parti de Hô Chi Minh-Ville.

>>Réunion du Comité central de direction de la lutte contre la corruption
>>Hô Chi Minh-Ville : suspension du travail de Tât Thành Cang
>>Séminaire sur les résultats de la lutte contre la corruption entre 2013 et 2020
 

Phan Dinh Trac dirige une séance de travail avec les dirigeants de Hô Chi Minh-Ville, le 29 mai.
Photo : LD/CVN 


La séance de travail a été consacrée à l’application de la conclusion de la permanence du Comité central de direction de la prévention et de la lutte contre la corruption sur les violations concernant la nouvelle zone urbaine de Thu Thiêm, ainsi que d’autres affaires.

Phan Dinh Trac a évalué que ces derniers temps, la permanence du Comité municipal du Parti de Hô Chi Minh-Ville avait activement travaillé dans la direction des organes compétents locaux pour traiter rapidement les conséquences et les violations selon les conclusions et recommandations de la Commission de contrôle du Comité central du Parti, de l’Inspection gouvernementale et de l’Audit d’État.

Cependant, afin d'assurer le rythme du travail, il a demandé à la permanence du Comité municipal du Parti d’accélérer la mise en œuvre de certaines tâches.

Pour les violations concernant la zone urbaine de Thu Thiêm, Hô Chi Minh-Ville doit récupérer de toute urgence et rembourser plus de 26.000 milliards de dôngs prélevés sur le budget de l'État pour investir dans la nouvelle zone urbaine de Thu Thiêm, ce afin d'éviter des pertes. Elle doit également chercher à mobiliser des capitaux légaux pour rembourser des emprunts bancaires de plus de 4.000 milliards de dôngs.

Pour les violations survenues à la compagnie générale VINAFOOD II (Vietnam Southern Food Corporation), à Saigon Agriculture Incorporation, à la compagnie générale de l’immobilier de Saigon (RESCO), à SaiGon Industry Corporation (CNS), ainsi que deux affaires concernant l’EURL de construction et développement industriel Tân Thuân, la société par actions South Saigon Development et certaines autres unités, et l’EURL de construction et de développement Tân Thuân, Phan Dinh Trac a demandé aux organes compétents d’accélérer les enquêtes pour clarifier les choses.


À cette occasion, Phan Dinh Trac a décerné des récompenses du Comité central de direction de la prévention et de la lutte contre la corruption à des organes de Hô Chi Minh-Ville pour leurs contributions au combat contre la corruption.
 

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.