19/05/2021 15:51
Sur la place Hô Chi Minh à Moscou, il y a un complexe monumental du Président Hô Chi Minh. Ce monument est né le 18 mai 1990 à l'occasion du centenaire du grand leader vietnamien et c’est un lieu souvent fréquenté par des Vietnamiens en Russie en vacances.
>>Un professeur russe apprécie la pensée de Hô Chi Minh dans la nouvelle ère
>>Des Vietnamiens honorés par leurs contributions aux relations Vietnam - Russie

Le complexe monumental du Président Hô Chi Minh sur la place éponyme à Moscou.
Photo : VNA/CVN

En 1985, le sculpteur Vladimir Efimovich Tsigal, l'un des deux auteurs du monument, s'est rendu au Vietnam pour en savoir plus sur le Président Hô Chi Minh afin de finaliser ce projet.

Après avoir vu de ses propres yeux ce qui se passait dans le pays, il a considéré que l'ancien projet ne convenait plus et il a esquissé un complexe monumental complètement différent de l'idée initiale.

Selon lui, le cercle de la statue représente le soleil, car "le soleil Hô Chi Minh brille toujours". L'intention initiale était également de concevoir un homme tenant une arme à feu. Cependant, après avoir visité le Vietnam, il a décidé de renoncer à l'arme, faisant allusion à un Vietnam en temps de paix. L'image des deux bambous derrière la statue lui est venue à l'idée en voyant que le bambou est un arbre typique du Vietnam, illustrant la volonté et la force du pays.

Des Vietnamiens à Moscou ont également raconté l'histoire de l’octogénaire Truong Quang Giao, président de l'Association des Vietnamiens en Russie, et de son épouse. Lorsque l'un des trois bouleaux plantés devant le complexe monumental est mort, le couple ramena un bouleau de plus de 2 m de haut de leur jardin, à plus de 80 km de Moscou, pour le replanter ici.

En 1955 et 1957, le Président Hô Chi Minh visita Irkoutsk. Vera Pavlovna, alors élève du primaire, assista aux cérémonies d'accueil. Elle se souvient : "Il est venu et a pris chacun des élèves dans ses bras. Nous avons mis des foulards rouges sur ses épaules. J'ai toujours en mémoire son visage lors de cette journée-là".

Nguyên Quang Duong, Président de l'Association des Vietnamiens d'Irkoutsk, a déclaré que lors de sa visite, le Président Hô Chi Minh vint s'entretenir avec des enseignants et étudiants de l'Université de littérature, de langues étrangères et de communication de l’Université d'Irkoutsk. Il fut chaleureusement applaudi pour avoir parlé en russe et en français. Après la mort du Président Hô Chi Minh en 1969, l'Université de langues étrangères a demandé aux autorités vietnamiennes et russes de la renommer École Hô Chi Minh.

L'un des autres endroits que le Président Hô Chi Minh visita fut la centrale hydroélectrique d'Irkoutsk sur la rivière Angara. Sergey Levchenko, premier secrétaire de l’organisation du Parti communiste de la Fédération de Russie à Irkoutsk, a déclaré : ''Le Président Hô Chi Minh fut toujours salué chaleureusement. Votre pays connaît un fort développement et de nombreuses   réalisations. Nous sommes heureux de vos succès socio-économiques au cours de ces dix dernières années''.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.