24/07/2017 10:11
Relevant à la fois de l’érudition classique et de la littérature orale du milieu du XIXe siècle, le poème Lục Vân Tiên de Nguyên Dình Chiêu a intégré de longue date le panthéon des gloires littéraires nationales en ayant su insuffler au classicisme de la culture lettrée vietnamienne des caractéristiques méridionales.
>>Présentation d’un manuscrit ancien Histoire de Luc Vân Tiên en trois langues

Œuvre traduite en français dès 1864, c’est la publication d’Abel des Michels en 1883 qui incita un officier de marine français, Eugène Gibert, en mission à Huê (Centre) à l’époque, à faire réaliser ce manuscrit enluminé par un lettré de cour du nom de Lê Duc Trach. De retour en France, son commanditaire l’offrit en 1899 à la bibliothèque de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres où il a été redécouvert en 2011.

Et celui qui l’a redécouvert n’est autre que le professeur d’histoire Phan Huy Lê : «Il s’agit de l’unique version illustrée d’un poème vietnamien intégral connue à ce jour. Ce sont des planches polychromes très vivantes qui évoquent à la fois les estampes de Dông Hô dans la province de Bac Ninh, celles du village de Sinh à Hue, mais aussi le style artistique de la cour des Nguyên. Je crois que les chercheurs   auront beaucoup à dire sur cette publication».

Histoire de Lục Vân Tiên, ce sont 139 planches polychromes qui permettent aux lecteurs d’imaginer ce qu’était la vie des habitants du Sud du Vietnam au XIXe siècle. Chaque page est composée d’une strophe de 14 vers en six-huit au milieu, entourée de quatre enluminures, celles qui sont en haut et en bas étant des panoramas, et celles des deux côtés, des portraits. C’est Pascal Bourdeaux, chercheur à l’École française d’Extrême-Orient, qui s’est occupé de l’édition et de l’explication de ce manuscrit.

Ce travail minutieux les a amenés, lui et ses collègues, à travers différentes régions du Vietnam pour retrouver toutes les archives concernant le poème original de Nguyên Dinh Chiêu, un poème de plus de 2.000 vers en langue sino-vietnamienne qui, transmis oralement, existe en plusieurs versions. Et ce sont les versions en vietnamien romanisé et en français qui étaient les plus connues dès la fin du XIXe siècle, a fait remarquer Pascal Bourdeaux.

Publiée et traduite en français et anglais, Histoire de Lục Vân Tiên  est désormais mise à la disposition du plus grand nombre, pour le plus grand bonheur des amoureux de ce poème classique et des amateurs de livres enluminés.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.