06/03/2017 17:43
Le ministère de l’Industrie et du Commerce a officiellement lancé le 5 mars à Hanoï la campagne «Heure de la Terre» qui est placée cette année sous le thème «Éteindre la lumière pour allumer l’avenir». Il est prévu qu’avec d’autres villes au monde, Hanoï, Hô Chi Minh-ville, Dà Nang (Centre) et d’autres villes du pays éteignent simultanément la lumière le 25 mars prochain, entre 20h30 et 21h00.

>>Hô Chi Minh-Ville : plus d'un millier d'entreprises célèbrent l’Heure de la Terre
 

La campagne «Heure de la Terre» au VIetnam est lancée le 5 mars à Hanoï. Photo : Ngoc Hà/VNA/CVN


Des milliers de jeunes étaient présents au lancement de la campagne «Heure de la Terre» dont le but est d’encourager une utilisation économe et efficace de l’énergie. Un millier de volontaires ont réalisé un flashmob, d’autres ont participé à des jeux collectifs et des échanges artistiques et intellectuels. 

«C’est la première fois que je participe au programme +Heure de la Terre+, un programme très significatif qui nous permet de réduire les dépenses en électricité, les émissions de gaz à effet de serre et en même temps, de contribuer à la protection de l’environnement. C’est aussi une excellente occasion pour les jeunes de s’unir dans le même but d’économiser l’énergie et de protéger l’environnement», a dit 
Hoàng Công Minh, étudiant à la Faculté de médecine de Hanoï.

C’est la 9e année où le programme «Heure de la Terre» est organisé au Vietnam. L’année dernière, il a permis d’économiser 451.000 kWh, soit trois fois plus que la quantité d’électricité économisée en 2009, la première année du programme au pays. 


«La quantité d’électricité économisée en une heure est un indice montrant l’implication de toute la société au programme national Heure de la Terre. Nous espérons que cet indice sera encore meilleur cette année, et que les efforts d’économie en énergie et de protection environnementale se poursuivront bien au-delà de cette heure précise», a assuré Trinh Quôc Vu, directeur du Département des sciences, des technologies et de l’économie d’énergie au ministère de l’Industrie et du Commerce .

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.